أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Al-Jazira reconnaît un dérapage reproché par Israël au sujet de Samir Kantar

Al-Jazira reconnaît un dérapage reproché par Israël au sujet de Samir Kantar

La chaîne qatarie al-Jazira a reconnu hier une faute déontologique que lui avait reprochée la veille Israël au sujet de Samir Kantar, liberé à la mi-juillet dans le cadre d’un échange avec le Hezbollah.

Kantar avait été condamné à la prison à vie pour avoir participé à 17 ans, en Galilée en 1979, à un coup de main ayant coûté la vie à quatre Israéliens, dont un père de famille et sa fille. Sa libération a été mal vécue en Israël où il est toujours considéré comme un « monstre ».
Après son retour au Liban, où il a été accueilli en héros, al-Jazira avait diffusé un reportage sur une réception montrant l’activiste non repenti couper avec un cimeterre un gâteau d’anniversaire à son effigie au milieu d’une débauche de feux d’artifice et de musique.
Mercredi, le service de presse du gouvernement israélien a annoncé qu’il ne faciliterait plus les visas d’entrée, les accréditations et le travail d’al-Jazira en Israël et dans les territoires occupés, et ce pour protester contre ce qu’il considère comme un dérapage choquant.
La chaîne arabophone a annoncé hier que son conseil d’administration avait jugé que l’émission incriminée avait « enfreint le code de déontologie d’al-Jazira », qu’elle prenait cet écart « très au sérieux » et qu’elle envisagerait les actions qui s’imposent.
Daniel Seaman, directeur du service de presse du gouvernement israélien, s’est félicité de cette réaction, mais il a ajouté attendre les mesures prises par la chaîne pour revenir sur les décisions prises à son encontre. « La question est fondamentale. De quel côté se trouve al-Jazira ? Se range-t-elle avec les extrémistes ou est-elle un organe de presse professionnel ? » a-t-il dit. « Nous ne voulons pas des excuses, mais une enquête sérieuse qui soit portée à notre attention de façon professionnelle », a-t-il ajouté.

L'Orient Le Jour 08.08.2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).