أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Benoît XVI sur le Grand Canal, entre Saint-Marc et Notre-Dame de la Santé

Benoît XVI sur le Grand Canal, entre Saint-Marc et Notre-Dame de la Santé

Benoît XVI sur le Grand Canal, entre Saint-Marc et Notre-Dame de la Santé, dans une grande gondole blanche ornée de rouge et d'or, une "Dogaressa", de la ville de Venise : l'image restera longtemps dans la mémoire des Vénitiens.

La traversée de Benoît XVI, du patriarche de Venise, le cardinal Angelo Scola, et de Mgr Georg Gänswein, secrétaire du pape, a été confiée à quatre gondoliers vêtus de blanc, aux écharpes et hautes ceintures dorées, quatre experts, et même des champions. Bruno et Franco Dei Rossi, ont été vainqueurs de régates historiques, et Giampaolo d'Este et Igor Vignotto sont des experts de la technique de rameurs vénitiens appellée « voga alla Veneta », adaptée aux canaux étroits.

La gondole pontificale était accompagnée de six gondoles noires, portant les forces de sécurité, des camaramen et des photographes. La sécurité du pape était aussi assurée par des scooters des mers et des hommes grenouilles.

Le pape Jean-Paul II avait lui-même traversé le Grand Canal en gondole en 1985, et Paul VI en 1972. Jean XXIII était chez lui à Venise, où il avait été patriarche, Jean-Paul Ier également.

A midi et demi, le pape était parti en bateau-taxi de Mestre jusqu'à la place Saint-Marc, son trône blanc protégé sur trois côtés par un paravent – pare-balle – transparent. Le bateau du pape a été suivi tout le long du Grand Canal par des dizaines d'embarcations à rame.

Place Saint-Marc, Venise a mis à la disposition du pape une version légère et électrique de la « Papamobile », pour lui épargner les « masegni » (ou « mazegni »), les fameux pavés vénitiens.

Pour la messe de dimanche matin, dans le Parc de San Giuliano à Mestre, de l'autre côté de la lagune, on avait dressé un podium à l'abri d'une forme d'abside, aux détails liturgiques soignés, grâce à des reproductions de précieuses mosaïques.

Les chiffres officiels faisaient état de 300.000 personnes, dont des représentants des nations voisines, mais aussi des Polonais, venus à Rome pour la béatification de Jean-Paul II, restés pour l'audience du mercredi et les fêtes de la Garde suisse, avant d'accompagner Benoît XVI dans son étape vénitienne, sur le chemin du retour dans leur pays.

Les forces de l'ordre étaient au nombre de 900 : plus de 600 de la région, 150 venus de Rome et 100 du Vatican.

Aujourd'hui encore, les paroles du pape sur l'accueil des migrants ont été les plus fortement reçues par les catholiques du Nord Est du pays, au moment où une nouvelle embarcation venue de Libye est arrivée à Lampedusa, hélas, avec des victimes à l'arrivée, lorsque le bateau s'est échoué.

Le site officiel de la visite du Pape (wwww.ilpapaanordest.it) propose différentes galeries de photos pour chaque rendez-vous de Benoît XVI samedi et dimanche dans le Nord Est de l'Italie. Un diaporama défile aussi sur le site du patriarche Scola.

En conclusion de l'événement, L'Osservatore Romano titre sur une « charge d'énergie pour tout le Nord Est ». Le thème de la visite était « Confirme notre foi ».

Anita S. Bourdin
zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).