أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Brésil : Les projets du gouvernement mis en cause par les populations indigènes

Brésil : Les projets du gouvernement mis en cause par les populations indigènes

 La première assemblées des peuples indigènes de Goias et Tocantins dénonce les projets du gouvernement qui conduiront à la « mort » des communautés. L'agence vaticane missionnaire Fides fait le point.

Organisée par le Cimi (Conseil Indigène Missionnaire) du 24 au 27 mai, la Première Assemblée des peuples indigènes de Goias et Tocantins s'est déroulée dans le Campus Universitaire de l'Université Fédérale de Tocantins, à Palmas, au Brésil. Sur le thème "Les défis pour la défense des territoires et des droits des indigènes", l'événement a réuni environ 350 indigènes provenant de différents villages de la région.

D'après les nouvelles parvenues à l'Agence Fides, des conférences et des forums de discussion ont été organisés autour du thème central, et il a aussi été question du Statut des Peuples Indigènes, de la restructuration du FUNAI (Fondation Nationale de l'Indien), de l'activité de la Commission Nationale pour la politique indigène et de quelques questions relatives à la santé et à l'instruction des peuples aborigènes. Il y a eu également des spectacles musicaux et culturels des peuples indigènes.

La discussion la plus importante a traité de grands projets : l'événement a en effet été caractérisé par des discussions et des discours sur les grands projets du Programme d'Accélération de la Croissance (PAC) prévus pour la région. Pour les représentants des peuples Krahô, Karaja, Apinajé, Xerente, Krikati, Xambioá, Krahô Kanela, Javaé et Tapuia, entre autres, ces travaux apporteront seulement souffrance et mort pour leurs communautés.

Une vision très différente de celle proposée par le gouvernement fédéral, qui continue à dire que les travaux permettront au contraire le développement et de meilleures conditions de vie à la population indigène du pays.

D'après les données recueillies par le Conseil Indigène Missionnaire, il y a environ 430 projets de travaux concernant les régions indigènes dont 144 sont des entreprises hydriques. Dans l'état de Tocantins, il y a 16 projets hydriques, et 17 à Goias, comme l'a dit le sous-secrétaire du CIMI, Saulo Ferreira Feitosa.

Le Leader des indigènes Apinajé a contesté le manque d'investissement dans le domaine universitaire, notamment pour la recherche d'autres sources d'énergie : "Nous savons ce qu'il est en train d'arriver au gens de Xingu, les pauvres ! Nous ne pouvons pas nous permettre de continuer ces travaux de digues. Nous continuerons à dire que la digue n'est pas une bonne chose". Durant les pauses des travaux, les indigènes ont présenté les rites traditionnels de leur peuple, avec des chants et des danses, caractérisés par la joie et l'espérance de jours meilleurs.
ZENIT

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).