أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Bretagne : Murdoch désormais en première ligne

Bretagne : Murdoch désormais en première ligne

Une commission parlementaire britannique a demandé hier à entendre le magnat australo-américain Rupert Murdoch, propulsé en première ligne dans le scandale des écoutes pratiquées par son groupe de presse qui soulèvent une tempête

politico-médiatique en Grande-Bretagne. Les députés membres de la commission des Médias à la Chambre des communes souhaitent aussi interroger l’un des fils Murdoch, James, ainsi que Rebekah Brooks, respectivement président et directrice générale de News International, la branche britannique de l’empire transnational News Corp. « Ils ont trompé le pays et leurs lecteurs, je crois qu’il incombe aux députés de savoir de quoi il retourne », a déclaré le travailliste Tom Watson, membre de la commission. Un porte-parole a laconiquement indiqué que News International était « prêt à coopérer ».
Débarqué dimanche des États-Unis pour tenter de désamorcer l’affaire des écoutes, Rupert Murdoch, 80 ans, a convoqué en début d’après-midi une réunion de crise à son domicile londonien. Le magnat a brusquement fermé dimanche le tabloïde News of the World qui a vécu et péri par le scandale. Lundi, il s’est résolu à accepter le report sine die du projet qui lui tenait le plus à cœur : le rachat (critiqué au nom de la défense du pluralisme) de la totalité du bouquet de chaînes par satellite BSkyB pour la bagatelle d’environ 10 milliards d’euros. Hier, plusieurs actionnaires américains ont amendé une plainte déposée en mars contre News Corp en dénonçant « une longue histoire d’abus » entachée de népotisme. Les accusations de pratiques illégales s’étendent désormais à deux des trois autres titres de News International, The Times étant seul épargné. L’ancien Premier ministre britannique Gordon Brown a ainsi accusé hier des journaux du groupe d’avoir recouru à des « moyens criminels » pour obtenir illégalement des informations personnelles le concernant.
 
L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).