شريط الأحداث
أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Catholique de la Presse : les arrestations, une répression des libertés intellectuelles et politique

Catholique de la Presse : les arrestations, une répression des libertés intellectuelles et politique

Antélias, 8 août 2001

L’Union Catholique Internationale de la Presse au Liban a condamné la campagne d’arrestation considérant qu’elle pose plusieurs questions sur le régime politique libanais et sur l’avenir du Liban et de la liberté dans celui – ci. Le communiqué de l’Union a inclut ce qui suit :

1- Les arrestations qui ont eu lieu sont contre les lois libanaises et portent atteinte aux libertés publiques, notamment la liberté d’opinion et d’expression et la liberté de l’action politique. Pendant que le Liban perd ses composantes économiques, sociales et politiques pour sortir de ses problèmes, il ne lui reste que la liberté que certains essaient de limiter.
2- Ces arrestations posent de grands problèmes sur le mécanisme de l’action du régime politique au Liban et sur les vrais hommes de décision, surtout que des voix relatifs au gouvernement critiquent et s’étonnent de ce qui s’est passé.
3- Aussi longtemps que l’expression de l’opinion et les manifestations ont lieu sans violence, quel est le prétexte de la répression ? Quand des manifestations avec les bâtons et les couteaux pleins de violence et de menace pour la sécurité nationale ont eu lieu, l’Etat n’a utilisé ni de violence ni de répression.
4- Ces actes sécuritaires militaires laissent les jeunes libanais sentir qu’ils sont opprimés dans leur nation. Cela les pousse à la dépression et à l’émigration, eux qui s’attendent à ce que l’Etat communique avec eux non les réprime.
5- Cette campagne affirme la réalité libanaise, qu’il y a un profond abîme entre les responsables et le peuple, et que ces responsables sont loin des besoins, problèmes et affaires de leur peuple.
6- Les arrestations qui ont eu lieu rappellent les régimes dictatures qui répriment les libertés intellectuelles et politiques. La plupart de ces régimes ont chuté, et ceux qui restent toujours sont incapables de nourrir leur peuple. Il valait mieux que les responsables au Liban stabilisent la sécurité au Sud, arrêtent les quotidiennes agressions et bombardements répétés sur les propriétés et les maisons et assurent l’eau, l’électricité et autres besoins fondamentaux des citoyens pour qu’ils sentent qu’ils appartiennent à une nation et un Etat.
7- Une telle campagne ayant lieu directement après le succès de la visite du Patriarche Sfeir aux régions du Chouf et Jezzine, n’encourage pas d’autres visites au Sud ou à d’autres régions au Liban pour ne pas accuser le reste des Libanais de menacer la sécurité nationale ou de les qualifier de courtage.
8- Ces arrestations ont lieu au moment où certains responsables dans le monde et dans la région revoient leur régime globale, libèrent les détenus politiques, permettent un mouvement intellectuel plus large et adoptent le principe de la réconciliation nationale entre le peuple et les hommes du pouvoir et entre l’opposition et le pouvoir. Tandis que le régime libanais  ramène aujourd’hui ses pratiques au stade où les autres ont échoué.

Traduit par :Joyce Tary

 

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).