أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Cinq nouveaux évêques ordonnés par Benoît XVI

Cinq nouveaux évêques ordonnés par Benoît XVI

Soyez des hérauts « intrépides » de « la vérité de Dieu » et non des « serviteurs de l'esprit de ce temps », recommande Benoît XVI aux cinq nouveaux évêques qu'il a ordonnés samedi 5 février, en la basilique Saint-Pierre.

Parmi eux un Chinois, Mgr Savio Hon Tai-Fai, théologien salésien de Hong Kong, nommé le 23 décembre dernier secrétaire – « numéro deux » – de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples : c'est le premier chinois à occuper une aussi haute fonction au sein de la curie romaine.

Les quatre autres évêques sont un Italien, secrétaire de la Congrégation pour les causes des saints, Mgr Marcello Bartolucci ; un Espagnol, secrétaire de la Congrégation pour le clergé, Mgr Celso Morga Iruzubieta ; un nonce apostolique italien, Mgr Antonio Guido Filipazzi, qui exercera sa mission en Indonésie ; et un Vénézuelien, également nonce apostolique, Mgr Edgar Peña Parra, nommé au Pakistan.

Dans son homélie, le pape a souligné que le rôle de l'évêque est de libérer l'homme de la « pauvreté de vérité » en lui donnant celle du Christ, et jamais d'être un « serviteur de l'esprit du temps ». Votre tâche, a précisé le pape, est d'entrer « dans le champ de l'histoire humaine », pour y travailler à la moisson de Dieu : « la moisson est abondante », aujourd'hui encore.

Le pape a rappelé les quatre éléments porteurs de la première communauté chrétienne de Jérusalem et tout d'abord l'assiduité à l'enseignement des apôtres et pas à une « spiritualité indéterminée »

« Le pasteur, a insisté le pape, ne doit pas être un roseau des marais qui plie sous le souffle du vent, un serviteur de l'esprit du temps ; être intrépide, le courage de s'opposer aux courants du moment appartient de façon essentielle à la tâche du pasteur. Il ne doit pas être un roseau des marais, mais (…) comme un arbre qui a des racines profondes dans lesquelles il est solidement fondé. Cela n'a rien à voir avec la rigidité ou l'inflexibilité. C'est seulement là où il y a stabilité qu'il y a croissance ».

Deuxième pilier de la communauté de Jérusalem : la « communion » fraternelle, cette « chaîne » qui relie les chrétiens à qui, avant eux, a connu et matériellement touché Dieu en Jésus, une « chaîne » de témoins que la succession apostolique doit tenir unie.

« Vous avez, chers confrères, la mission de conserver cette communion catholique. Vous savez que le Seigneur a chargé saint Pierre et ses successeurs d'être le centre de cette communion, les garants de la communion apostolique et de la foi. Offrez votre aide afin que demeure vivante la joie de la grande unité de l'Eglise, de la communion de tous les lieux et de tous les temps, de la communion de la foi qui embrasse le ciel et la terre ».

Troisième pilier : la « fraction du pain ». L'eucharistie est devenue « le centre de l'Eglise ». Elle doit être le centre de la vie des prêtres, a souligné le pape : « Rompre le pain », c'est « à la fois le partage et la transmission de notre amour pour les autres ».

« La dimension morale, le partage n'est pas un appendice moral qui s'ajoute à l'eucharistie, mais elle en fait partie », a fait observer le pape avant d'ajouter : « Soyons attentifs à ce que la foi exprime toujours dans l'amour et dans la justice des uns envers les autres, et que notre praxis sociale soit inspirée par la foi, que la foi soit vécue dans l'amour ».

Quatrième pilier, la prière. Le pape encourage la prière personnelle et intense : il y voit une « lutte » avec Dieu, une « recherche » et une louange.

« Vous êtes appelés, a conclu le pape, à jeter le filet de l'Evangile dans la mer agitée de ce temps pour obtenir l'adhésion des hommes au Christ ; pour les tirer, en quelque sorte, des eaux salines de la mort et des ténèbres, dans lesquelles la lumière du ciel ne pénètre pas. Vous devez les conduire sur la terre de la vie, dans la communion avec Jésus-Christ ».

Anita S. Bourdin
zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).