شريط الأحداث
أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Daouk aux médias audiovisuels : Notre but n’est pas de faire votre procès

Daouk aux médias audiovisuels : Notre but n’est pas de faire votre procès

Le ministre de l’Information, Walid Daouk, s’est réuni hier avec les PDG des médias audiovisuels et radiophoniques libanais ainsi qu’avec leurs rédacteurs en chef respectifs, en présence du président du Conseil national de l’audiovisuel,

Abdel Hadi Mahfouz, des membres du CNA, du directeur général du ministère de l’Information, Hassan Falha, de la directrice de l’Agence nationale d’information, Laure Sleiman Saab, et du conseiller du ministre de l’Information, André Cassas.
L’objet de cette réunion élargie, comme l’avait annoncé le ministre Daouk la veille, était d’examiner la manière avec laquelle les médias, en l’occurrence les deux chaînes LBC et al-Jadeed, ont traité le 15 août dernier le dossier des Libanais enlevés en Syrie, lorsque des membres d’un groupe chiite avait enlevé plusieurs Syriens au Liban afin d’obtenir la libération de l’un de leurs proches kidnappé en Syrie. « Cette réunion ne vise certainement pas à faire le procès des médias, bien au contraire, a déclaré M. Daouk. Nous nous sommes retrouvés en tant que famille unie, afin de débattre des moyens d’optimiser le travail des médias (…) notamment face à la gravité de la situation actuelle. »

Qualifiant néanmoins de « mercredi noir » la journée du 15 août, le ministre Daouk s’est désolé du « chaos qui a prévalu ce jour-là, comme l’attestent d’ailleurs les avis de 15 journalistes de la presse écrite, toutes affinités confondues, recueillis par écrit et distribués aux représentants des médias audiovisuels réunis. Tous ont relevé des anomalies dans le traitement de l’information, surtout en ce qui concerne les Libanais enlevés en Syrie ». Néanmoins, a ajouté M. Daouk, « la LBC et al-Jadeed, évoquant les pressions de la diffusion en direct et celles du terrain, ont reconnu avoir commis certaines erreurs à l’égard des parents des Libanais kidnappés. Les deux chaînes ont présenté leurs excuses à leurs familles ».
C’est un climat d’entente qui aura prévalu lors de la réunion qui a abouti à « un engagement des médias concernés à traiter objectivement l’information ». Abdel Hadi Mahfouz s’est dit satisfait d’avoir « évité, grâce au débat positif, d’imposer des sanctions aux médias ».

 
L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).