أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Deux journalistes suédois condamnés à 11 ans de prison en éthiopie

Deux journalistes suédois condamnés à 11 ans de prison en éthiopie

La communauté internationale et plusieurs ONG ont appelé à la libération des deux hommes. Deux journalistes suédois, le reporter Martin Schibbye et le photographe Johan Persson, reconnus coupables de « soutien au terrorisme »

et d’entrée illégale en Éthiopie, ont été condamnés hier à 11 ans de prison à Addis Abeba, à l’issue d’un procès critiqué par les organisations de défense des droits de l’homme et des médias.
Les Suédois avaient été arrêtés le 1er juillet près de la frontière somalienne avec des rebelles du Front national de libération de l’Ogaden (ONLF), un mouvement qui lutte pour l’indépendance de l’Ogaden, une région du sud-est de l’Éthiopie à majorité somalie qu’ils disent marginalisée par Addis Abeba. Au cours du procès, les deux hommes avaient admis avoir pénétré illégalement sur le territoire éthiopien et être entrés en contact avec l’ONLF, mais uniquement pour enquêter sur les activités du groupe pétrolier suédois Lundin Petroleum. Ils ont toujours plaidé non coupables des accusations de terrorisme.
À l’énoncé de leur peine, les Suédois n’ont montré aucun signe d’émotion. « En tant qu’avocat des accusés, je ne suis pas d’accord avec la décision », a pour sa part déclaré Me Abebe Balcha. Il compte s’entretenir demain avec MM. Schibbye et Persson, pour décider « si nous faisons appel ou non ».
L’association des journalistes suédois a de son côté demandé à Stockholm d’intervenir, estimant que le procès avait été « politique ». « Une lourde responsabilité repose maintenant sur les épaules du gouvernement suédois pour régler l’affaire au niveau politique », a estimé son président, Jonas Nordling. Stockholm est notamment en contact avec les États-Unis et l’Union européenne, a-t-il dit. La chef de la diplomatie de l’UE, Catherine Ashton, s’est elle aussi déclarée « préoccupée » par la condamnation de deux journalistes, souhaitant leur libération « aussi vite que possible ».
« Que cherchent les autorités éthiopiennes ? À décourager quiconque voudra désormais se rendre en Ogaden, comme l’avaient fait ces deux journalistes. À envoyer un signal à la presse, tant nationale qu’internationale, sur les risques de se voir lourdement condamner pour terrorisme quand vos enquêtes dérangent », a dénoncé Reporters sans frontières. Les deux Suédois « sont emprisonnés en raison de leur travail légitime de journaliste et doivent être libérés immédiatement et sans condition », a encore réagi Amnesty International.
D’autres organisations de défense des droits de l’homme avaient fustigé le verdict la semaine dernière. Pour Human Rights Watch, il prouvait que la clause de la loi éthiopienne sur « le soutien au terrorisme » avait pour but principal d’étouffer le travail des journalistes.
Bereket Simon, porte-parole du gouvernement éthiopien, a balayé hier ces accusations, estimant qu’elles venaient des « mêmes organisations qui ne s’intéressent qu’à un changement de régime » dans le pays. « Nous avons l’impression que ces personnes ne comprennent pas le concept d’État de droit », a-t-il ajouté, rejetant aussi les appels à la libération des deux hommes. « Le processus judiciaire ne peut pas et ne doit pas prendre fin parce que quelqu’un en Europe a ordonné à l’Éthiopie ou à son administration judiciaire de l’interrompre. »
 
L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).