أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Deux responsables éditoriaux de la BBC mis sur la touche

Deux responsables éditoriaux de la BBC mis sur la touche

La polémique ne cesse d’augmenter, notamment depuis la démission du directeur général, dont l’indemnité de départ est exorbitante pour certains.

Deux responsables éditoriaux ont été mis sur la touche hier et d’autres têtes étaient menacées à la BBC, engluée dans un double scandale de pédophilie et de dénonciation calomnieuse. La BBC a annoncé hier que sa directrice de l’information, Helen Boaden, et le vice-directeur Stephen Mitchell se mettraient « en congé de leurs fonctions habituelles » pendant la durée d’une enquête indépendante liée à la gestion éditoriale de l’affaire Jimmy Savile. Cet ancien animateur vedette est accusé d’avoir agressé sexuellement jusqu’à 300 enfants et adolescents pendant quatre décennies.

Ces deux responsables sont concernés par une enquête sur les raisons qui ont conduit la BBC à déprogrammer fin 2011 un reportage de l’émission phare « Newsnight » levant le voile sur les accusations de pédophilie à l’égard de cette vedette du petit écran décédée l’an dernier. Le directeur général par intérim, Tim Davie, a ainsi déploré hier « un manque de clarté dans la chaîne éditoriale de commandement et de contrôle de BBC News », et s’est engagé à y remédier, mais a estimé qu’il était encore trop tôt pour des sanctions disciplinaires. « Je viens de commencer ce travail. Je vais prendre un peu de temps pour examiner les recommandations (des enquêtes en cours à la BBC) et ensuite nous mettrons en œuvre la procédure disciplinaire que nous pensons juste », a-t-il déclaré à l’antenne de la BBC.

 
Dévoilée début octobre par une enquête de la chaîne privée ITV, l’affaire Jimmy Savile a plongé dans la tourmente le groupe audiovisuel public, soupçonné d’avoir tenté de l’étouffer. La crise s’est encore aggravée quand la même émission Newsnight a reconnu vendredi avoir diffusé début novembre, dans le cadre d’une affaire distincte, une enquête basée sur de fausses accusations de pédophilie à l’encontre d’un ancien responsable conservateur de l’ère Margaret Thatcher. Bien que la chaîne n’eût pas nommément identifié ce responsable politique dans son émission, le nom de l’ancien trésorier conservateur Alistair McAlpine avait ensuite largement circulé sur Internet.
Cet ultime développement a conduit samedi soir le directeur général George Entwistle, qui n’était en fonctions que depuis 54 jours, à jeter l’éponge. Mais le montant de l’indemnité de départ allouée au patron sortant, qui doit empocher quelque 560 000 euros, soit l’équivalent d’un an de salaire, alimentait hier la polémique. Le Premier ministre David Cameron lui-même a jugé cette somme « difficile à justifier », selon Downing Street. Le président de la commission parlementaire chargée de la Culture et des Médias, John Whittingdale, a lui aussi souligné hier que « beaucoup de gens trouveront difficile à cautionner ce montant, s’agissant d’argent de la redevance, alloué à un directeur général qui a clairement échoué ». Ces propos ajoutent encore à la pression pesant sur les épaules du président de l’organisme de contrôle de la BBC, l’ancien commissaire européen Chris Patten, confronté à des appels à la démission, même si David Cameron lui a réitéré hier sa confiance.
De l’autre côté de l’Atlantique, Mark Thompson, le prédécesseur de George Entwistle, a pris hier ses fonctions comme nouveau président directeur général du New York Times. Interrogé par la chaîne ITV, il s’est dit « comme beaucoup de gens très attristé » par la crise à la BBC, mais a assuré que cela « n’affecterait en aucune manière » son nouveau travail.
 
L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).