أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Discrimination et indifférence envers les Gitans, le card. Martino dénonce

Discrimination et indifférence envers les Gitans, le card. Martino dénonce

Discrimination et indifférence envers les Gitans : le cardinal Renato Raffaele Martino a plaidé pour les jeunes gitans dans la société et dans l'Eglise, à l'occasion de l'ouverture du congrès de Freising qui leur est consacré, à l'initiative du dicastère qu'il préside, le Conseil pontifical justice et paix, et avec la conférence épiscopale allemande (cf. Zenit du 28 août 2008).
C'est le VIe congrès mondial pour la pastorale des gitans. En ce premier jour de congrès, le secrétaire du dicastère romain, Mgr Agostino Marchetto a lu le message du cardinal Martino.
Il déplore qu'on constate souvent « une certaine inflexibilité, et des attitudes ambiguës des gouvernements ».
Or, « face à des situations de discrimination et d'indifférence », dont les gitans sont victimes, l'Eglise, déclare le cardinal Martino, ne peut rester indifférente. Il en appelle aux responsabilités de tous et spécialement des chrétiens, au service de la société et dans la vie politique « pour assurer le plein respect de la dignité et des droits de tout êre humain ». Une tâche qui est avant tout celle des gouvernements et des organismes internationaux.
En effet, affirme le président du Conseil justice et paix, « les Etats doivent garantir un développement qui ne soit pas seulement économique, mais un développement intégral de la personne. Il invite donc les gouvernements à « fournir leur soutien aux institutions d'éducation et aux associations de gitans », à leurs écoles et communautés, « là où, dans le respect des normes et des règlements de coexistence civile, se développe une personnalité équilibrée et responsable », et où naissent « des sujets capables de participer pleinement à la vie de la communauté ».
Le cardinal Martino en appelle également aux moyens de communication pour « offrir à la société une image véritable de la minorité gitane, dans ses différentes expressions, qui aidera à éradiquer des esprits et des cœurs des personnes les préjugés (…) à leur égard » et les « stéréotypes négatifs ».
C'est l'invitation également exprimée par Mgr Marcehtto dans son intervention sur la réalité de la situation des jeunes gitans qui sont, affirmait-il, une « ressource pour l'Eglise et la société ».
Mais lui aussi déplorait leurs « difficultés à obtenir le plein accès – sur un pied d'égalité – à la sécurité sociale, à l'assistance sanitaire, au logement, aux services publics et à la justice ».
Surtout, Mgr Marchetto met l'accent sur l'éducation et le travail pour favoriser l'intégration des jeunes.
Il n'hésite pas non plus à dénoncer la xénophobie et les actes de violence contre les gitans, surtout ses membres les plus faibles.
Mgr Marchetto invite à « garantir les droits de la pleine participation aux sociétés d'accueil et à faciliter, si nécessaire, l'accès à la nationalité ».
« Marginalisés et relégués sur les franges de l'humanité, humiliés dans leur dignité, les gitans ot besoin d'une Eglise vivante, d'une Eglise de communion, capable de former et d'aider à dépasser les difficultés que la grande politique ne réussit pas à dépasser », fait observer Mgr Marchetto.
Il invite ainsi les chrétiens à « construire des ponts », à « manifester de la confiance », et à faire participer les jeunes gitans à la vie de l'Eglise. Il prône pour cela une « pastorale des jeunes gitans », et fait différentes propositions dans cette direction : création de centres ecclésiaux spécifiques, proposition d'activités d'échanges culturels entre jeunes gitans, mise en place de commissions mixtes entre autorités de l'Eglise et de l'Etat, « pour réfléchir aux problématiques à affronter » et « programmer des stratégies d'action ».
Et il invite les organisations humanitaires et les Caritas à débloquer des « mico-crédits » pour les familles et les communautés en faveur de leurs ethnies.

ROME, Lundi 1er septembre 2008 (ZENIT.org)

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).
 Cheap Jerseys Cheap Jerseys Cheap Authentic Jerseys cheap mlb jerseys Cheap NFL Jerseys cheap puff bar wholesale nike shoes billig kanken rucksack billig moncler jacke billig moncler dunjakkeCheap Jerseys