أختر اللغة

Dix-neuf questions sur le synode

Les propositions faites depuis le début du synode ont été résumées en 19 questions qui ont été présentées hier après-midi par le cardinal Marc Ouellet, P.S.S., archevêque de Québec et rapporteur général du synode.

Les questions vont des problèmes les plus fondamentaux comme celui de « faire mieux comprendre à nos fidèles que la Parole de Dieu, c'est le Christ » aux demandes concrètes comme : « Comment former à la lectio divina » ?
Les questions soulignent également l'importance de mieux comprendre l'unité entre la Parole et l'Eucharistie, la diffusion de la Bible, la manière de concilier le dialogue interreligieux et l'affirmation du Christ comme unique médiateur.
Il s'agit des conclusions de la Relatio post disceptationem (rapport après le débat), rédigées et lues en latin par le cardinal Marc Ouellet, P.S.S., archevêque de Québec et rapporteur général du synode.
Après avoir écouté les quelque 230 pères synodaux qui ont demandé la parole lors des congrégations générales qui ont eu lieu entre le 6 et le 15 octobre, ce rapport avait pour objectif de souligner les idées centrales des interventions, en les résumant.
Le texte original, d'une vingtaine de pages, a été présenté par le cardinal Ouellet au pape Benoît XVI comme base pour la discussion dans les Circuli Minores (groupes de travail par langues ou carrefours) qui se réuniront dans les prochains jours. Ceux-ci auront pour tâche de préparer les propositiones qui résument la pensée des pères synodaux et qui seront remises au pape comme fruit du synode. Elles serviront à Benoît XVI pour rédiger l'exhortation apostolique post-synodale.
Nous publions ci-dessous les 19 questions pour les groupes linguistiques. Le cardinal Ouellet a précisé que la « liste n'est pas exhaustive et laisse toute liberté pour l'examen d'autres questions ».QUESTIONS POUR LES GROUPES LINGUISTIQUES

1. Comment faire mieux comprendre à nos fidèles que la Parole de Dieu, c'est le Christ, Verbe de Dieu incarné? Comment approfondir la dimension dialogale de la Révélation dans la théologie et la pratique de l'Église?
2. Quelles implications procèdent du fait que la célébration liturgique est le lieu originaire et le sommet de la Parole de Dieu?
3. Comment éduquer à une écoute vivante de la Parole de Dieu, dans l'Église, pour toute personne et à tous les niveaux culturels?
4. Comment former à la Lectio divina?
5. Faut-il élaborer un Compendium pour aider les homélistes à mieux servir la Parole de Dieu? (ars predicandi).
6. Y a-t-il lieu de revoir le Lectionnaire et de modifier le choix des lectures de l'Ancien et du Nouveau Testament?
7. Quelle place et quelle importance accorder à la ministérialité de la Parole de Dieu?
8. Comment faire mieux saisir le lien intrinsèque entre la Parole et l'Eucharistie?
9. Quels moyens devons-nous mettre en œuvre pour la traduction et la diffusion de la Bible dans le plus grand nombre de cultures possibles, en particulier chez les pauvres?
10. Comment assainir les rapports et stimuler la collaboration entre exégètes, théologiens et pasteurs?
11. Comment approfondir le sens de l'Écriture et son interprétation dans le respect et l'équilibre entre la lettre, l'Esprit, la tradition vivante et le magistère de l'Église?
12. Que penser de l'idée d'un Congrès mondial de la Parole de Dieu promu par le magistère de l'Église?
13. Comment développer davantage la recherche de l'unité des chrétiens et le dialogue avec les Juifs autour de la Parole de Dieu?
14. Qu'entend-on par animation biblique de toute la pastorale?
15. Quelles questions mériteraient un traitement plus détaillé de la part du magistère de l'Église? (Inerrance, pneumatologie, rapport Inspiration-Écriture-Tradition-Magistère)
16. Comment concilier la pratique du dialogue inter-religieux et l'affirmation dogmatique à propos du Christ, unique médiateur?
17. Comment cultiver la connaissance de la Parole de Dieu par d'autres voies que le texte biblique? (Art, poésie, Internet, etc)
18. Quelle formation philosophique est nécessaire pour bien comprendre et interpréter la Parole de Dieu et les Saintes Écritures?
19. Quels critères d'interprétation de la Parole de Dieu assurent une authentique inculturation du message évangélique?

ROME, Jeudi 16 octobre 2008 (ZENIT.org)

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).