أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Education catholique : Benoît XVI recommande le bon usage d’Internet

Education catholique : Benoît XVI recommande le bon usage d’Internet

Eduquer constitue « un acte d'amour dans un monde où l'on considère comme dangereux de parler de vérité », a déclaré Benoît XVI devant les membres de la Congrégation romaine pour l'éducation catholique réunie en assemblée plénière.

Le pape encourage la vie fraternelle des séminaristes, l'étude de l'Ecriture Sainte, et le bon usage d'Internet.

Après l'allocution du cardinal préfet, Zenon Grocholewski, Benoît XVI – qui a indiqué l'éducation comme une priorité pastorale de son diocèse de Rome – a abordé la question d'Internet.

Pour ce qui est de la contribution d'Internet pour la formation dans les séminaires, la congrégation romaine est en train de préparer un document à ce sujet, a indiqué le pape.

Benoît XVI a fait observer que la « capacité du web à dépasser les distances et à mettre les personnes en contact mutuel, présente de grandes possibilités aussi pour l'Eglise et ses missions ».

Son utilisation doit toujours être « intelligente et prudente », a recommandé le pape, avant d'ajouter : « Dans ce domaine aussi, il est d'une extrême importance de pouvoir compter sur des formateurs préparés de manière adéquate afin qu'ils soient des guides fidèles et toujours informés, afin d'accompagner les candidats au sacerdoce dans l'utilisation correcte et positive des moyens informatiques ».

Pour le pape, l'éducation constitue une « urgence » pour l'Eglise, dans les séminaires et dans les écoles. Dans un contexte de relativisme, il faut, a souligné le pape, annoncer la vérité « avec une fidélité courageuse et innovante ». Et c'est un des « défis » les plus urgents que « l'Eglise et ses institutions sont appelées à affronter ».

« L'œuvre d'éducation semble devenue toujours plus ardue parce que, dans une culture qui, hélas, fait souvent du relativisme son credo, la lumière de la vérité fait défaut, et même on considère comme dangereux de parler de vérité, en distillant ainsi le doute sur les valeurs de base de l'existence personnelle et communautaire », a fait observer le pape.

« Eduquer, a insisté le pape, est un acte d'amour, un exercice de la « charité intellectuelle » qui requiert responsabilité, dévouement, cohérence de vie ».

Le pape n'a pas manqué de faire l'éloge du service rendu par les instituts de formation qui « s'inspire de la vision chrétienne de l'homme et de la réalité ».

Pour ce qui est des séminaires, le pape a insisté sur les années de formation sacerdotale. Le pape souhaite que ce soit « une étape précieuse de la vie où le candidat au sacerdoce fait l'expérience d'être un disciple de Jésus ».

Le pape a réaffirmé la nécessité pour les séminaristes de « vivre ensemble » et d'aimer la « dimension communautaire » qui anticipe la « fraternité sacramentelle ».

Et pour ce qui est des études, le pape a souligné l'exigence de maintenir le lien essentiel entre théologie, Ecriture Sainte et prière : « Le théologien ne doit pas oublier qu'il est quelqu'un qui parle à Dieu. Il est indispensable par conséquent de maintenir unies la théologie et la prière personnelle et communautaire, spécialement la liturgie. La théologie est 'science de la foi' et la prière nourrit la foi. Dans l'union à Dieu, le mystère est, d'une certaine façon, goûté, il se fait proche, et cette proximité est lumière pour l'intelligence ».

Benoît XVI a cité le bienheureux John Henry Newman, pour souligner le lien entre la théologie et les autres disciplines qui forment ensemble un « cercle de savoir ». Car Dieu seul a « un rapport avec la totalité du réel » et donc « éliminer Dieu, ce serait briser le cercle du savoir ».

« Dans cette perspective, les universités catholiques, avec leur identité bien précise, et leur ouverture à la 'totalité' de l'être humain, peuvent exercer leur action précieuse pour promouvoir l'unité du savoir, en orientant les étudiants et les enseignants vers la Lumière du monde, la lumière véritable qui éclaire tout homme ».

Le pape en appelle au « courage d'annoncer la valeur 'ample' de l'éducation, pour former des personnes solides ». Il faut par conséquent, « une fidélité courageuse et innovante qui sache conjuguer une claire conscience de leur identité », et une ouverture à l'autre pour vivre ensemble dans la société.

Benoît XVI a souligné l'importance du rôle éducatif de l'enseignement de la religion catholique comme une discipline scolaire en dialogue interdisciplinaire avec les autres. En effet, cela contribue largement non seulement au développement intégral de l'étudiant, mais aussi à la connaissance de l'autre, à la compréhension et au respect réciproque ».

« Par la cohérence de vie et l'engagement personnel, a fait observer le pape, la présence de l'éducateur chrétien » devient « expression d'amour » et « témoignage de la vérité ».

Anita S. Bourdin
zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).