أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Eglises orientales : Jean XXIII s’invite à la rencontre de Sofia

Eglises orientales : Jean XXIII s’invite à la rencontre de Sofia

La rencontre annuelle des évêques catholiques orientaux d'Europe s'est achevée hier, 7 novembre à Sofia, en Bulgarie, notamment sous le signe du bienheureux pape Jean XXIII.

Les Conseil des Conférences épiscopales d'Europe (CCEE) et les organisateurs de la rencontre de Sofia (5-7 novembre 2010) publient aujourd'hui ce compte rendu journée par journée.

Du 5 au 7 novembre 2010, s'est tenue à Sofia, à l'invitation de l'exarque de Sofia Mgr Christo Proykov, la rencontre annuelle des évêques catholiques orientaux d'Europe, à l'occasion de la célébration du 150ème anniversaire de la réunion de l'Église catholique orientale de Bulgarie avec Rome.

À cette rencontre, parrainée pour la seconde fois par le Conseil des Conférences épiscopales d'Europe (CCEE), ont participé les cardinaux Péter Erdő, président du CCEE, et Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Églises orientales, aux côtés de 35 évêques représentant diverses Églises catholiques orientales de différents pays d'Europe, de la Russie à Chypre, de la Slovaquie à la Grèce, et des représentants des dicastères du Vatican : Congrégation pour les Églises orientales et Conseil pontifical pour les migrants et les personnes en déplacement.

Les célébrations eucharistiques ont rythmé cette rencontre, qui comprenait aussi des visites à Sofia et à Plovdiv, deux villes emblématiques de l'histoire chrétienne de Bulgarie, ainsi qu'une série de conférences sur le thème de cette rencontre : « Le critère d'ecclésialité des Églises catholiques orientales et la réalité d'aujourd'hui ». Les débats ont apporté la démonstration que le critère de l'ecclésialité des Églises catholiques orientales se trouve précisément dans leur pleine communion avec le Siège apostolique de Pierre.

Le 4 novembre au siège de l'exarchat de Sofia a eu lieu la commémoration du 150ème anniversaire de cette réunion, avec deux présentations de l'histoire de l'Église catholique de rite byzantin salve. À cette cérémonie, présidée par l'exarque de Sofia, ont pris part le cardinal Péter Erdő, président du CCEE, le nonce apostolique en Bulgarie, ainsi que les représentants du gouvernement bulgare et le président de la République.

Le matin du 5 novembre a débuté la rencontre proprement dite. Après les saluts initiaux, un bref office des défunts a été célébré dans la tradition byzantine slave en souvenir et suffrage du regretté Mgr Eleuterio Fortino, décédé le 22 septembre dernier, qui aurait dû inaugurer cette rencontre par une conférence sur le thème : « Les critères d'ecclésialité des Église catholiques orientales à la lumière des documents de Vatican II et des documents pontificaux récents ».

En se basant sur le plan préparé par Mgr Fortino et sur d'autres textes qu'il avait rédigé précédemment, la conférence a été tenue par l'archimandrite P. Manuel Nin, recteur du Collège pontifical grec de Rome, qui a cherché à mettre en lumière les critères d'ecclésialité des Églises catholiques orientales dans la pensée de celui qui fut pendant de nombreuses années le sous-secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens. Cette conférence a été suivie par un riche débat entre les évêques présents.

La deuxième conférence de la matinée a été tenue par Mgr Antonio Maria Vegliò, président du Conseil pontifical pour les migrants et les personnes en déplacement, sur le thème : « Structures pastorales pour les migrants catholiques des Églises orientales, d'après l'Instruction Erga migrantes caritas Christi ». Dans son intervention, Mgr Vegliò a décrit la situation de l'accueil pastoral des émigrés catholiques orientaux et les problèmes qu'ils rencontrent pour trouver ou créer des structures pastorales qui leur permettent de continuer à vivre leur vie chrétienne loin de chez eux.

Dans l'après-midi a été célébrée la Divine Liturgie présidée par l'exarque Christo Proykov dans l'église des pères assomptionnistes de la ville de Plovdiv. Durant cette célébration, les martyrs gréco-catholiques de la persécution communiste ont été commémorés. Avec émotion, l'exarque a rappelé le jubilé précédent, celui du 100ème anniversaire en 1960, quand l'Église gréco-catholique avait été presque anéantie. Il a rappelé qu'aux célébrations de ce jubilé, il avait lui-même servi la messe en tant qu'enfant de chœur, avec l'évêque et le seul prêtre encore en vie et en liberté à ce moment-là.

Le samedi 6 novembre, se sont tenues deux autres conférences, celle de Mgr Cyril Vasil, secrétaire de la Congrégation pour les Églises orientales, et celle de Mgr Demetrio Salachas, exarque apostolique de Grèce. Mgr Vasil a parlé des « Rapports de la Congrégation pour les Églises orientales avec les Églises orientales d'Europe et leur avenir ». Mgr Salachas a traité le thème des « Églises catholiques orientales à la lumière du dialogue théologique officiel entre l'Église catholique et l'Église orthodoxe dans son ensemble ». Ces deux conférences ont suscité un débat animé entre les participants. Dans l'après-midi a eu lieu une visite au musée national qui abrite des témoignage et des œuvres d'art de l'antiquité et de l'histoire du christianisme bulgare, avec une présentation et un commentaire des différents objets artistiques du musée aux participants.

Le groupe s'est ensuite rendu au couvent des Sœurs Eucharistines. Dans l'église dédiée au bienheureux Jean XXIII, édifiée sur un terrain qu'il avait lui-même acheté lorsqu'il était représentant pontifical en Bulgarie, l'exarque de Sofia a fait un historique de l'exarchat, en rappelant les moments les plus saillants : la fondation, puis le martyre, et enfin la renaissance de nos jours. Puis la Divine Liturgie a été célébrée en présence de nombreux fidèles : dans son homélie, le cardinal Sandri a souligné la fidélité au Christ et au Siège apostolique des prédécesseurs de l'exarchat et a exhorté les assistants à donner aux jeunes un témoignage de foi authentique.

Avant la bénédiction finale, le nonce apostolique, Mgr Bolonek, a lu la lettre que le cardinal secrétaire d'État, Tarcisio Bertone, avait envoyée au nom du Saint-Père au cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Églises orientales à l'occasion du 150ème anniversaire de l'Église catholique orientale en Bulgarie. Cette célébration a été suivie d'un concert donné par le chœur orthodoxe Ioan Kukuzel.

Le dimanche 7 novembre s'est tenue la séance conclusive et la célébration de la Divine Liturgie dans l'église de l'exarchat de Sofia. La prochaine rencontre des évêques catholiques orientaux se tiendra à Oradea, en Roumanie, sur le thème : Vous serez mes témoins : l'évangélisation dans les Églises orientales catholiques d'Europe.

Le Conseil des Conférences épiscopales d'Europe (CCEE) réunit les présidents des 33 Conférences épiscopales existant actuellement en Europe, représentées de droit par leur président, ainsi que les archevêques de Luxembourg, de la Principauté de Monaco et de Chypre des maronites, et l'évêque de Chisinau (Moldavie). Il est présidé par le cardinal Peter Erdö, archevêque d'Esztergom-Budapest, Primat de Hongrie. Ses vice-présidents sont le cardinal Josip Bozanic, archevêque de Zagreb et le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux. Le secrétaire général du CCEE est le P. Duarte da Cunha. Le siège du secrétariat se trouve à Saint-Gall (Suisse).

zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).