أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Egypte: Au moins trois blogueurs arrêtés lors des manifestations du 6 avril

Egypte: Au moins trois blogueurs arrêtés lors des manifestations du 6 avril

Reporters sans frontières condamne l’arrestation de trois blogueurs lors des manifestations du 6 avril dans la région du Caire contre le coût trop élevé de la vie en Egypte.

Esraa Abdel Fattah Ahmed, Mahamed El Sharkawi et Kareem El Beheiri ont été arrêtés entre le 5 et le 7 avril. Ils sont accusés d’avoir "formé un groupe de plus de cinq personnes suceptible de porter atteinte à la sécurité publique", "saccagé des établissements publics", "outragé des fonctionnaires de police" et "tenté de s’introduire dans des banques". Ils seront détenus au moins deux semaines pour "interrogatoire".

"Ces arrestations sont abusives. Les blogueurs ont soutenu la grève, qui est un droit en Egypte. Ils ont demandé aux Egyptiens d’être habillés en noir, de suspendre des drapeaux égyptiens aux balcons et de ne rien acheter dans les commerces le 6 avril 2008. Le gouvernement ignore qui est à l’origine de ce mouvement car il est né Internet. Du coup, il réprime quiconque est suceptible d’avoir diffusé l’appel à la grève et les blogueurs sont en première ligne. Nous demandons aux autorités de les libérer", a déclaré l’organisation.

Le 5 avril au soir, le blogueur Mahamed El Sharkawi a été arrêté car il distribuait des tracts concernant la grève du lendemain dans les rues du Caire. Il est actuellement détenu à la prison du quartier Marg du Caire.

Le 7 avril, Esraa Adbel Fattah Ahmed a été arrêtée par les autorités, en raison du rôle qu’elle a joué lors de la mobilisation. Elle est la créatrice du groupe "6 avril" sur le réseau social Facebook (http://www.facebook.com/group.php ?gid=9973986703) qui a recueilli l’adhésion de plus de 65 000 membres entre le 22 mars et le 6 avril. Elle est détenue à la prison Al Kanater du Caire. Un groupe "Free Esraa" s’est créé le 8 avril sur Facebook pour appeler à sa libération. Il compte déjà plus de 2 000 membres.

Sur le forum de "6 avril", Kareem El Beheiri avait tenté de justifier la nécessité d’organiser une grève pour dénoncer la flambée des prix, la pénurie de pain, le chômage et les promesses du gouvernement non tenues. Blogueur (http://www.egyworkers.blogspot.com/), il est également ouvrier dans l’usine de Mahalla (au nord du Caire) qui a connu la plus grosse mobilisation. Trois mille ouvriers ont manifesté contre la hausse des prix. "Il a été arrêté car son blog lui a permis de se faire connaître. Les policiers ont arrêté ceux qu’ils connaissaient car ils ne savaient pas qui, exactement, était à l’origine du désordre", a confié l’un des témoins de cette arrestation à Reporters sans frontières. Lors de son arrestation, Kareem El-Beiheiri a été battu et électrocuté.

Lors de cette grève du 6 avril, au moins 250 manifestants ont été interpellés. Les blogueurs égyptiens ont décidé d’organiser un rassemblement le 12 avril au Caire pour protester contre ces arrestations.
Reporters sans frontieres- 11/4/2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).