شريط الأحداث
أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Enfants en danger… enfants à protéger !

Enfants en danger… enfants à protéger !

Tout ce mois de décembre le Pape François nous invite à prier « pour que les enfants victimes de l'abandon et de toute forme de violence puissent trouver l'amour et la protection dont ils ont besoin ».

Pour nous aider à prier voici un témoignage de l’Apostolat de la Prière.

« Une aventure où vous faites entrer un autre monde chez vous »

Infirmière de métier, Sophie a le désir de prendre soin des autres. Sensible au sort des enfants,  elle décide avec son mari et ses enfants de 9 ans, 16 et 17 ans, de devenir famille d’accueil. Au terme de  10 années au cours desquelles 3 enfants ont grandi dans son foyer, elle nous partage son expérience.

 « Pour moi, la plus grande souffrance des enfants est le manque d’amour. Les enfants que nous avons accueillis n’ont pas connu leur père. Leur mère, très déficiente, les mettant en danger, ils ont été placés. Ils sont arrivés chez nous sans racines, sans lieux pour se construire. Une des plus grandes difficultés pour eux est le grand écart qu’ils doivent faire entre la famille d’accueil qui leur offre un lieu de protection et de sérénité, et leur famille biologique avec laquelle ils gardent un lien. Les services sociaux l’encouragent, ce qui est normal, mais ce n’est pas toujours le désir des enfants. Ils n’y rencontrent bien souvent que  peur et  danger et cela les bouscule. Nathan qui a grandi chez nous pendant 8 ans revient souvent nous voir. Il nous disait récemment : « Moi, j’ai pas besoin de partir à l’étranger. Quand je suis arrivé chez vous, tout me paraissait étrange. »

Nous avons vite senti que notre maison était un sas de sécurité pour eux. Au début, ils n’osaient pas être eux-mêmes mais nous avons réussi à gagner leur confiance et nous les avons vus grandir et se construire. N’idéalisons pas ! Ils nous en ont fait voir et nous avons eu à nous occuper d’eux plus que de nos propres enfants.  Nous avions instauré un conseil de famille où chacun pouvait s’exprimer librement. Cela nous a beaucoup aidés à faire face aux vols, aux mensonges, aux jalousies…

N’étant pas les parents, nous ne devons pas nous substituer à eux, ce qui est par moment compliqué. Les services sociaux nous rappellent parfois que nous sommes avant tout des professionnels. Mais comment peut-on trop aimer un enfant ? Nous sommes  heureux de voir que les liens que nous avons tissés demeurent, que les repères que nous leur avons donnés les aident dans leur vie d’adultes. Ils avancent avec leurs fragilités alors qu’au départ ce n’était vraiment pas gagné !

Je peux dire qu’on a eu la chance que ces enfants nous fassent confiance. Ils nous ont apprivoisés. Ils nous ont apporté autant que nous leur avons apporté. Bousculés par eux, comme nous  pouvons l’être de la part de nos propres enfants, nous avons grandi et nos enfants se sont ouverts à la différence. On n’a pas besoin d’être une super famille pour vivre cela. Nous avons partagé avec eux nos peurs et nos craintes. Ils ont même découverts nos propres blessures familiales. Il y a eu sans cesse des petits miracles.

J’aimerais dire à ceux qui croient l’aventure impossible : OSEZ rencontrer ces enfants ou ces jeunes qui vous semblent si différents. Soyez vous mêmes, ils y sont très sensibles et en attente.

Les sauveurs ne sont pourtant pas toujours ceux qu’on croit, c’est eux qui nous ont sauvés. »

Propos recueillis par Claire J., Equipe AP

Prions avec Celui qui aime chacun de ses enfants :

«… Tu vaux cher à mes yeux, tu as du poids et moi, je t’aime. » Livre d’Isaïe, chapitre 43, v. 4

zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).

Enfants en danger enfants à protéger

Chaque mois le pape François confie aux catholiques deux intentions de prière, deux défis qu’il discerne pour notre monde et la mission de l’Eglise :

Intention de prière universelle :
Prions pour que les enfants victimes de l'abandon et de toute forme de violence puissent trouver l'amour et la protection dont ils ont besoin.

Intention de prière pour l'évangélisation :
Pour que les chrétiens, illuminés par la lumière du Verbe incarné, préparent l'humanité à l'avènement du Sauveur.

Le Père Frédéric Fornos commente pour ZENIT l’intention universelle. La deuxième intention est traitée dans le webmagazine gratuit « Prier au cœur du monde » : http://www.apostolat-priere.org/index.php/derniere-minute.html

Enfants en danger… enfants à protéger

Voir des enfants souffrir, subir injustices et violences nous bouleverse toujours profondément, car nous ressentons douloureusement leur vulnérabilité. Combien d’enfants abandonnés ou victimes de mauvais traitements ? Pauvres parmi les pauvres, les enfants vivant dans la rue, pour ne parler que d’eux, seraient environ 150 millions dans le monde. Comment accepter cette réalité ? Nous défigurons l’humanité lorsque la dignité des enfants n’est pas respectée.

Les chiffres des différentes formes de violences et d’abandon des enfants dans le monde sont astronomiques ; les images et vidéos à leur sujet nous laissent sans voix. Oui, l’abîme du mal est immense et l’Eglise n’a pas été épargnée : maltraitance, crimes sexuels contre lesquels le pape François, comme son prédécesseur, agit avec détermination. Pourtant, nous le croyons, de par le monde, les forces d’amour et de solidarité pour leur venir en aide, sont encore plus grandes. « Qui d’entre vous, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre ? Ou s’il lui demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ?… »(Matthieu, chap. 7, 9) demande Jésus ? Souvent sans bruit, invisibles ou presque, hommes et femmes, associations multiples, se rendent proches de cette souffrance inacceptable. Prenons le temps de penser à l’une d’entre elles au loin, par exemple ANAK – un pont pour les enfants des rues de Manille – ou chez nous, les Apprentis d’Auteuil. Essayons aussi de faire connaissance avec les nombreuses familles d’accueil, qui pour quelque temps, des années parfois, ouvrent leurs bras et leur cœur, pour accueillir et prendre soin.

Parfois l’abandon des enfants et la violence exercée sur eux est plus insidieuse, difficile à déceler, car présente au sein de nos relations familiales là où on ne les aurait pas imaginée. C’est à ce sujet que le Pape François nous interpelle tous et chacun :

« Dites-moi, Monsieur ou MadameEst-ce que vous perdez du temps avec vos enfants ? Est-ce que vous jouez avec vos enfants ? — Mais non, vous savez, quand je sors de chez moi le matin — me dit l’homme — tout le monde dort encore et quand je reviens ils sont couchés. La gratuité, cette gratuité du papa et de la maman avec leurs enfants, est aussi très importante: « perdre du temps » avec ses enfants, jouer avec ses enfants. (…) Chaque fois qu’un enfant est abandonné … on accomplit non seulement un acte d’injustice, mais on enregistre aussi l’échec de cette société » (1). Les enfants, les jeunes, sont l’avenir de notre société. 

Prier pour que les enfants puissent trouver amour et protection, c’est donc prier aussi pour les familles et pour toutes les associations qui jour après jour les soutiennent. C’est aussi les aider à tenir dans l’espérance de voir naître un monde nouveau.

« Le loup habitera avec l’agneau,
le léopard se couchera près du chevreau.
Le veau et le lionceau seront nourris ensemble,
un petit garçon les conduira.
La vache et l’ourse auront même pâture,
leurs petits, même gîte.
Le lion, comme le bœuf mangera du fourrage.
Le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra.
Sur le trou de la vipère, le jeune enfant étendra la main.
Il ne se fera ni mal, ni destruction sur toute ma montagne sainte,
car le pays sera rempli de la connaissance du Seigneur,
comme la mer que comblent les eaux »
Prophète Isaïe chap. 11, 6-9

P. Frédéric Fornos, jésuite

(1) Discours du Pape François aux participants à l'assemblée plénière du conseil pontifical pour la famille – 25 octobre 2013

zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).