langue
Accueil | Eglises | Comment Padre Pio nous éclaire sur le sens de la vie chrétienne
Comment Padre Pio nous éclaire sur le sens de la vie chrétienne
padre pio

Comment Padre Pio nous éclaire sur le sens de la vie chrétienne

Padre Pio a vécu le sacerdoce d’une façon unique, frappé des stigmates de la passion du Seigneur. Un chemin de sainteté unique, que seules des grâces particulières ont rendu possible, mais qui nous éclaire sur le sens de la vie chrétienne.

Àbien des égards, la sainteté de Padre Pio peut nous aider à nous conformer au message de Jésus. Dès son enfance, il manifeste le désir de se tenir hors du monde pour préserver la pureté de son âme — ainsi, il va jusqu’à refuser de jouer avec certains enfants de son âge « parce qu’ils blasphèment ». Une détermination exceptionnelle, qui doit moins à la force d’âme du saint qu’à ses rencontres mystiques avec le Christ dès ses 5 ans.C’est donc tout naturellement que Padre Pio entre dans l’ordre des capucins à 16 ans et est ordonné prêtre sept ans plus tard, le 10 août 1910. En raison de sa santé, il mène une vie retirée des tumultes du XXe siècle, séjournant dans divers couvent — excepté un service comme infirmier militaire durant la Première Guerre mondiale, abrégé par une tuberculose. Sa vie est donc toute entière tournée vers le cœur de la vie sacerdotale : la célébration des sacrements, en particulier l’Eucharistie et la Réconciliation — le fondement indispensable de toute vie authentiquement chrétienne, donc de l’Église.

C’est à partir du 20 septembre 1918 qu’apparaissent pour la première fois les stigmates dont Padre Pio sera marqué jusqu’à la mort. Bien que d’autres miracles soient rattachés à la figure du saint, ces stigmates seront la pierre d’achoppement de sa vie terrestre. Pour de nombreux fidèles, ils seront la marque de sa sainteté et le début d’une notoriété qui ira grandissante tout au long de sa vie. Pour de nombreux contemporains positivistes ou athées, ils seront un montage douteux à mettre sur le compte d’une éventuelle maladie mentale. Le Vatican, tout comme sa hiérarchie, frapperont Padre Pio de diverses sanctions ou restrictions dans l’exercice de son ministère — par peur du charlatanisme, puis par peur d’une dévotion déplacée.

Une vie tournée vers les sacrements

La vie de Padre Pio nous renseigne tout d’abord sur la sacralité du sacerdoce : par sa vie, et plus particulièrement lorsqu’il reçut les stigmates du Christ, Padre Pio fut vraiment son image sur Terre — et il le fut en se consacrant exclusivement à sa mission de prêtre, abandonnant de façon totale les affaires du monde, célébrant les sacrements pour les fidèles vivant dans le monde. L’histoire de Padre Pio, la façon dont il fut reçu par l’Église de son temps, nous offre en outre une violente mise en garde contre le cléricalisme que François ne cesse de dénoncer au Vatican, et qui revient à contrecarrer l’action de Dieu dans le monde en tentant d’en conserver le monopole. En revanche, comme de son vivant, le saint prêtre nous invite à renouer avec la piété populaire qui célébra, très tôt, sa grande sainteté.

Par l’absolutisme avec lequel il a accompli la mission que lui avait confiée le Christ, Padre Pio peut être un exemple pour chacun de nous — que nous soyons appelés, comme lui, à nous retirer du monde pour être des signes vivants du Royaume ou que nous soyons appelés à être les coopérateurs de Dieu dans le monde pour nous préparer au Royaume ! Hozana vous propose de vous unir à cette communauté de prière, à l’occasion de sa fête le 23 septembre.\

Aleteia

 

A propos de admin