langue
Accueil | Articles | Père, pour votre fille, soyez l’homme que vous voulez qu’elle épouse
Père, pour votre fille, soyez l’homme que vous voulez qu’elle épouse
Père, pour votre fille, soyez l’homme que vous voulez qu’elle épouse

Père, pour votre fille, soyez l’homme que vous voulez qu’elle épouse

Préparez-vous. Un jour, vous et votre fille serez en train d’attendre au fond d’une église. Émue, elle vous tiendra le bras. Vous regardez alors au loin, au-delà des rangées de proches et d’amis, un jeune homme nerveux qui attend aussi, près de l’autel. Et vous vous poserez cette question : mais comment se fait-il que ma petite fille ait grandi si vite ? Sera-t-elle heureuse ?

Vous serez probablement très heureux. Mais peut-être serez vous aussi traversé par un doute : votre fille sera-t-elle heureuse ? A-t-elle fait le bon choix ? S’il était en votre pouvoir de choisir l’époux de votre fille, lequel chercheriez-vous ? Certainement, un homme fidèle et dévoué. Quelqu’un de travailleur, de sensible, d’honnête et de courageux. Vous seriez particulièrement sensible à trouver celui qui protègerait le mieux votre fille. C’est votre fille qui choisira, pas vous. En revanche, vous avez un pouvoir réel sur le choix de son cœur. Celui de l’exemple. Le vôtre. Cet homme idéal pour elle, celui dont vous venez de dessiner le portrait rêvé, c’est à vous de l’incarner. Ainsi, vous inspirerez votre fille dans son propre choix. Voici les questions que vous devez vous poser : est-ce que je mène ma vie de façon juste ? Suis-je honnête ? Est-ce que je travaille dur pour ma famille ? Est-ce que je protège bien ma fille comme ma femme ?

Le père trace la voie

« Ce ne sont pas des questions simples, mais si vous voulez un bon mariage pour votre fille, c’est par là que ça commence. Si vous êtes un homme intègre, vous lui apprendrez alors à chercher l’intégrité chez son futur mari », conseille Meg Meeker, médecin spécialiste des adolescents et auteur du bestseller « Soyez forts pour vos filles. Dix secrets que tout père doit connaître ». Son livre est un vrai bijou pour tous les pères, et pas seulement pour eux. À l’appui d’observations sur les familles et les jeunes pendant près de trente ans, il prouve que le père, plus que toute autre personne, trace la voie de la réalisation future de sa fille. Il est celui qui lui donnera la force et la capacité d’affronter les épreuves de la vie, de réussir et de s’épanouir. En égratignant au passage certains courants féministes qui visent à étouffer la masculinité, Meg Meeker démontre que ce qui va permettre à une fille d’être heureuse, c’est un père solide et ferme sur les valeurs essentielles, un père convaincu que ce qu’il peut apporte à sa fille est décisif et beau.

Soyez un homme intègre qui inspire confiance

Pour que votre fille sache ce qu’est un homme bien, elle a besoin d’en connaître un. Il lui faut reconnaître un modèle de masculinité en vous : un homme intègre qui inspire confiance et respect. Cela signifie que vous devez lui montrer que vous vivez honnêtement, que vous menez une vie consacrée à votre famille et que vous êtes prêt à vous sacrifier pour elle. L’honnêteté, ce n’est pas uniquement dire la vérité. C’est aussi ne pas avoir de secrets. Le secret isole les personnes. Il empêche une relation profonde. C’est au fond un aveu de faiblesse. Vous désirez certainement un gendre qui n’a rien à cacher, dont la relation avec votre fille repose sur la vérité. Comme l’observe Meg Meeker, si, en tant que mari et père, « vous vivez sans secrets, alors votre fille n’en aura probablement pas. Mais, si vous lui cachez des choses, alors il est très probable qu’elle fera de même. Il est important que vous lui parliez de l’importance de la vérité. Apprenez lui à reconnaître le mensonge chez les autres. Montrez lui qu’il ne peut pas y avoir de relation profonde entre vous si le mensonge s’y trouve car la confiance disparaît. »

Bien sûr, il n’est pas toujours facile d’être à la hauteur de ce modèle d’intégrité. Pourtant, soyez sûr que votre fille étudie vos pensées et vos comportements tout le temps. Elle se demande souvent si vous lui cachez quelque chose. Et vous pouvez être certain qu’elle saura vous débusquer : les enfants ont ce talent pour sentir les choses.

Apprenez-lui que le bonheur, ce sont les autres

Depuis leur plus jeune âge, les hommes sont formés à réussir leur vie professionnelle. La plupart d’entre eux mesurent leur succès et leur bonheur en fonction de la réussite financière, en croyant qu’avoir plus nous rendra plus heureux : gagner plus d’argent, démontrer son aisance matérielle, avoir une femme plus jolie et plus brillante que les autres. Pourtant, cet appât du gain ne conduit pas au bonheur mais à l’insatisfaction. La vraie satisfaction provient de l’être et non de l’avoir, de celui que nous sommes et non de ce que nous avons. « Un homme intègre prouvera ce sentiment de satisfaction et par conséquent de formidable liberté intérieure. Et il saura apprendre à sa fille une vraie leçon sur les priorités de la vie. Mais s’il ne réconcilie pas ses besoins et ses désirs avec l’honnêteté, l’intégrité et l’humilité, sa fille ne le fera pas non plus — ni l’homme qu’elle épousera. »

Voulez-vous que votre fille épouse un homme qui croit que la vie avec votre fille est insatisfaisante et qu’il place votre fille derrière sa quête du « toujours plus »? Il le cherchera en dehors de son couple et il fera souffrir votre fille. Mais si elle vous voit, en tant que père, dans cette même quête du « toujours plus », elle sera elle même persuadée qu’il faut chercher « toujours plus » pour avoir une vie meilleure.

Partagez avec elle votre quête de liberté intérieure

Si vous lui apprenez, par exemple, que le bonheur consiste à avoir un salaire plus gros, un appartement plus grand et des vacances plus luxueuses, alors elle suivra votre exemple en laissant peut-être sa vie familiale pour cette recherche d’une vie meilleure. Et votre gendre, choisi par elle selon ce critère, demandera à son tour à sa femme « toujours plus » : plus de beauté, plus d’élégance, plus de réussite sociale… C’est l’insatisfaction même qui rendra votre fille malheureuse. Montrez à votre fille que le bonheur vient des relations avec les autres. Que c’est la qualité de ces relations qui sont la source des joies réelles. Ce que vous voulez que pense votre gendre. Apprenez alors à votre fille ce qui est essentiel dans la vie, c’est ainsi qu’elle recherchera elle-même un mari qui pensera ainsi.

Dites-lui qu’elle est le plus beau cadeau de votre vie

Ceux qui savent survivre aux drames ou aux accidents de la vie sont les plus forts. Ceux qui savent continuer à vivre malgré les difficultés voire même la perte des biens matériels ont axé leur vie sur les valeurs les plus importantes, celles de l’être et non celles de l’avoir. C’est ainsi que l’on peut vivre sans peur. La bonne vie ne dépend pas des richesses matérielles. Le vrai cadeau de la vie est dans l’amour, dans ceux qu’il nous est donné d’aimer selon leur être et non selon leurs apparences ou leurs possessions. Si vous vivez en le pensant vraiment, alors votre fille saura qu’elle est le plus beau cadeau de votre vie. Un cadeau qui a changé votre vie grâce à son amour. Dites-le à votre fille, n’hésitez pas à le répéter, elle doit en être persuadée. Lorsqu’elle choisira un mari, elle cherchera à son tour un homme qui la considérera comme un cadeau. En montrant à votre fille cette liberté intérieure, vous changerez son avenir. Elle comprendra en quoi consiste la vie d’un homme intègre et un jour elle vous présentera un gendre en qui vous aurez entièrement confiance !

Aleteia

A propos de admin