langue
Accueil | Eglises | « Prions pour qu’un esprit de dialogue et de réconciliation naisse au Moyen-Orient »
« Prions pour qu’un esprit de dialogue et de réconciliation naisse au Moyen-Orient »
Moyen Orient

« Prions pour qu’un esprit de dialogue et de réconciliation naisse au Moyen-Orient »

Chaque mois, le pape François confie aux fidèles une intention particulière. En ce mois de novembre, il les invite à prier pour le dialogue et la réconciliation au Moyen-Orient.

« De ces terres, nous avons reçu la Bonne Nouvelle de Jésus, ressuscité par amour ». En ce mois de novembre, le pape François met l’accent sur la coexistence entre les communautés du Proche-Orient, demandant à tous les catholiques de prier pour un dialogue authentique entre elles. Pour lui la recherche de l’unité entre chrétiens, juifs et musulmans « se fonde sur des liens spirituels et historiques ». Lors de sa visite à Bari en juillet 2018, il avait souligné l’importance de la réconciliation et s’était adressé aux chrétiens du Proche-Orient en ces termes : « La paix ne viendra pas grâce à des trêves soutenues par des murs et des épreuves de force, mais par une volonté réelle d’écoute et de dialogue ».

Ne pas craindre les différences

La définition exacte du Moyen-Orient n’a pas de frontières précises. Selon certaines sources, ces terres comprennent généralement les pays suivants : Arabie saoudite, Bahreïn, Chypre, Égypte, Émirats Arabes Unis, Iran, Irak, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Turquie et Yémen.

Selon des rapports récents, les musulmans représentent un peu plus de 93% de la population de la région. La communauté chrétienne, par contre, en représente environ 5% et la communauté juive, surtout concentrée en Israël, presque 2%. Le pontife argentin souligne que là-bas, de nombreuses communautés chrétiennes, juives et musulmanes « travaillent pour la paix, la réconciliation et le pardon ». Il demande que la recherche du dialogue et de l’unité au sein de chacune de ces communautés se fasse sans crainte des différences.

« La terre d’Abraham, d’Isaac et de Jacob »

Le père Frédéric Fornos, SJ, directeur International du Réseau Mondial de Prière du Pape, analyse ainsi le message du successeur de Pierre : « C’est ici que sont nées les trois grandes religions monothéistes : le judaïsme, le christianisme et l’islam. C’est la terre d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, la terre des prophètes, c’est là que Jésus-Christ est né de Marie. L’Église y est née. Depuis l’époque de Jésus jusqu’à aujourd’hui, les chrétiens ont toujours été présents sur ces terres. Ce mois-ci nous donne l’occasion de nous intéresser à la diversité des traditions religieuses et culturelles au Moyen-Orient. De nous intéresser aux hommes et aux femmes de ce pays afin de prier pour eux. Nous pouvons aussi faire mémoire et prier avec le Document sur la fraternité humaine, pour la paix mondiale et la coexistence commune, signé par le Saint-Père et le Grand Imam d’Al-Azhar, qui déclare assumer la culture du dialogue : “Le dialogue entre les croyants consiste à se rencontrer dans l’énorme espace des valeurs spirituelles, humaines et sociales communes, et à investir cela dans la diffusion des plus hautes vertus morales, réclamées par les religions” ».

Aleteia

A propos de admin