أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Il s’agit de mettre fin aux massacres des chrétiens d’Orient

Il s’agit de mettre fin aux massacres des chrétiens d’Orient

  Antélias, 17  Mars 2008

L’UCIPLIBAN condamne avec toute véhémence l’assassinat d’un prélat irakien qui s’était fixé comme mission le service des vieux et des malades. Il considère que cet acte ébranle sérieusement cette entente islamo-chrétrienne qui a été tissée tout au long de nombreux siècles entre ces deux communautés.

  Voici les termes du communiqué :
1- L’UCIPLIBAN condamne en des termes durs ce crime odieux qui a coûté la vie à l’évêque chaldéen de Mossoul Mgr Boulos Faraj Raho, ce prélat digne et courageux. Les criminels qui l’ont enlevé, séquestré, sans aucun respect pour son rang son age, lui qui avait consacré toute sa vie aux actions humanitaires,  et sans aucune considération pour son état de santé, et qui l’ont par la suite exécuté et enterré dans le silence le plus absolu, méritent une condamnation unanime. Mgr Rahho, qui avait refusé de partie malgré les dangers qu’il encourait mérite, sans aucun doute, le titre de martyr de la foi et le de la résistance.
2-     Ce crime, à part le fait qu’il a mit fin à la vie d’un prélat digne et courageux, constitue, à n’en pas douter le signe révélateur d’une volonté macabre qui vise à disloquer la vie communautaire du peuple irakien. Il menace, à ne pas douter, le devenir des assiros-chaldéens, une des communautés les plus représentatives du pays et dont les origines remontent très loin dans l’histoire de ce pays.
3-     C’est un acte qui ne doit pas passer sous silence. Il doit être condamné, haut et fort, quelque soit l’origine et les croyances de ceux qui l’ont perpétré. Les pays arabes eux-mêmes doivent être les premiers à le faire, ainsi que toutes les organisations islamiques, car on ne doit taire notre réprobation de ces actes commis au nom, de la religion, de la race  ou de la confession. Tous les responsables des religions monothéistes doivent répercuter cette condamnation, en appelant à mettre fin à ces actions inhumaines qui menacent le devenir de tout ce monde arabe qui menace de s’écrouler sous l’effet de pareils coups de boutoirs meurtriers et destructeurs.
4-     L’UCIPLIBAN, pour qui toutes les condamnations faites par toutes les parties, locales et internationales, restent insuffisantes face à la gravité du crime et à l’ampleur du danger qu’il représente, demande aux aux autorités locales et internationales, de ne pas se contenter de cette simple condamnation, mais d’aller encore plus loin, en arrêtant les auteurs de crime odieux  et en les tranfrant devant la justice, afin qu’exemple soit donné. Il s’agit de faire comprendre, à tous les criminels qui attentent à la vie des innocents que leurs actes ne seront plus jamais impunis. 
5-     L’UCIPLIBAN s’interroge par ailleurs sur l’efficacité du recours, de la part des autorités religieuses islamiques à des Ftwas, qui interdiraient le massacre des chrétiens. Pareils textes sont nombreux dans le Coran .Les autorités religieuses islamiques, pour d’autres sujets, ont déjà eu recours à de telles références. Et , au point où en sont actuellement les choses, recourir à de pareils sourates ne serait pas quelque chose d’étrange.
6-     L’UCIPLIBAN considère, qu’à l’occasion  de cet acte criminel, qu’il  serait superflu de rappeler, à qui de droit, que les chrétiens d’Orient sont là, bien avant l’islam, bien ancrés dans leur terre, bien ancrés dans leur arabité, qui ont toujours su être à la pointe de toutes les batailles menées par le monde arabe à qui ils ont voué le meilleur d’eux-mêmes. Dénigrer cette part de vérité de la part de tous ceux qui prétendent défendre, religion et arabité, constitue une atteinte à la vérité historique et une atteinte à la dignité humaine. Ces actes sont condamnables par le Ciel, et devraient être par les hommes.
7-     L’UCIPLIBAN se demande par ailleurs si de tels actes ne seraient pas commentés, en sous main,  par des stratèges aux desseins maléfiques, qui tentent de démanteler le  onde arabe, en faveur de nouvelles entités, confessionnelles, afin de servir les desseins obscurs de la politique américano sioniste. Les sages de notre grande communauté arabe doivent être conscient de cette réalité et faire en sorte à éradiquer les actions qui servent de pareils desseins.
8-     Enfin l’UCIPLIBAN présente ses sincères condoléances à toutes les Églises d’Irak, au peuple de ce pays meurtri, et formule l’espoir de voir le sang de ce martyr, enlevé, un soir,  après la prière du carême,  servir de ferment pour la résurrection de ce pays.  

Traduction: Dr. Louis Honeiné

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).