أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Indonésie : Un grand nombre d’églises cibles d’attentats

Indonésie : Un grand nombre d’églises cibles d’attentats

Au cours de l'année 2009 et jusqu'à ce jour, de nombreuses églises chrétiennes en Indonésie, ont subi menaces, retraits de permis de construire, attentats et incendies, qui ont causé beaucoup de dommages. 

Theophilus Bela, président du Forum de communication chrétienne de Djakarta et secrétaire général de la Commission des religions pour la paix de l'Indonésie, a envoyé à ZENIT un liste non exhaustive des églises attaquées depuis l'année dernière jusqu'en mai de cette année. 

En octobre 2009, les autorités locales ont ordonné à l'église paroissiale catholique Sainte-Marie de Purwakarta d'interrompre ses travaux de construction. La paroisse avait déjà la licence et commencé à construire. Puis un groupe de musulmans a manifesté contre les autorités locales et a demandé d'interrompre les travaux. Par peur, les autorités ont révoqué la licence. L'évêque de Bandung a mis sur pied une équipe d'avocats pour porter l'affaire devant le tribunal administratif local et a remporté la cause.

A la paroisse catholique Saint-Jean-Baptiste de Parung, Bogor, le curé s'est vu empêché de célébrer le dernier Noël dans un édifice gouvernemental tout près. Il en a été de méme à Pâque, et les paroissiens n'ont pas été autorisés à célébrer la messe de l'Ascension dans leur église. La paroisse réunit plus de 3.000 fidèles. Cela fait longtemps qu'elle a demandé une licence pour construire son bâtiment. En 2005, les autorités locales ont rejeté la demande de permis ; un religieux radical du conseil des oulémas s'y oppose.

La paroisse catholique Saint-Albert de Taman, Harapan Indah, Bekasi, a été attaquée le 17 décembre 2009. Les assaillants musulmans avaient avec eux de l'essence, mais la police est arrivée à temps et l'incendie de l'Eglise a pu être évité. 

La chapelle catholique de Capar, Cirebon, a été menacée par le groupe radical « Mouvement musulman de Réforme », le 18 février 2010. 

La paroisse catholique de Sainte-Marie Immaculée à Kali Deras, Jakarta Barat, était en cours de construction. Elle a déjà le permis de construire, mais un religieux radical musulman a fermé la voie d'accès au lieu des travaux le 12 mars dernier, sans aucune intervention de la police.

L'école catholique de Saint-Robert Bellarmin, à Jatibening, Bekasi, a été attaquée le 7 mai dernier par un groupe important de musulmans qui a brisé les fenêtres de l'édifice. La police a réussi à éviter une autre attaque le lendemain. 

Diverses églises de l'Eglise chrétienne protestante ont subi elles aussi des attaques. Le permis de construire du temple à Pesanggrahan, Depok, proche de la capitale, a été révoqué par le maire en mars 2009. L'Eglise a porté l'affaire devant le tribunal administratif civil de Bandung et a remporté la cause. Le maire de Depok est membre du parti islamique ‘Justice et prospérité'. 

D'autres églises de même confession ont été prises pour cibles. A Parung Panjang, Bogor, l'église a été détruite par les autorités locales le 21 juillet 2009. L'Eglise locale a porté l'affaire devant la Commission nationale pour les droits de l'homme le lendemain ; à Jakabaring, Palembang, au sud de Sumatra, les autorités locales ont ordonné la fermeture le 26 juin.  

A Jalan Bogor, à Jakarta, il y a eu un attentat à la bombe le 4 octobre 2009 ; à Simpang Murai, Dumai, sur l'île de Sumatra, une église a été détruite par les autorités locales le 18 mars 2009 ; à Tambun, Bekasi, une autre église a été attaquée par une foule de radicaux musulmans le jour de Noël. Les autorités ont fermé l'église, et les services dominicaux ont été assurés dans la rue. 

A Karawang l'église a été fermée par la police le 24 janvier 2010 suite aux protestations d'un groupe de musulmans radicaux, mais a été rouverte le 3 mars avec l'aide du maire ; à Bekasi, une église a été menacée par les autorités locales jusqu'à sa fermeture, le 5 janvier 2010 ; à Sibuhun, Tapanuli Selatan, Sumatra du nord, une autre église a été incendiée par des fanatiques musulmans, le 22 janvier dernier, après la prière du vendredi dans une mosquée se trouvant à côté. Les extrémistes ont aussi incendié la maison du pasteur. 

L'église de l'Eglise chrétienne de Java, à Solo, s'est vue interrompre ses activités sociales par un groupe d'extrémistes musulmans durant le jeûne du ramadan en septembre 2009. L'Eglise servait des repas à prix réduits aux musulmans pauvres durant la période de jeûne. 

Toujours à propos de cette même confession, l'Eglise de Sukorejo, à Kendal, a été incendiée la veille de Pâques, le 4 avril dernier, mais le pasteur a dit à Theophilus Bela que les voisins « ont aidé à éteindre le feu et seule la façade a subi des dommages », si bien qu'elle est encore utilisée ; à Ciranjang, Cianjur, l'église a du mal à obtenir un permis. 

L'église de l'Eglise chrétienne du sud de Sumatra, à Lampung, a été prise à coups de cailloux, le 5 juin 2009.

L'église de l'Eglise Bethel indonésienne à Bekasi Utara a été victime d'une attaque à la bombe, le 3 octobre 2009. Une autre église de cette confession a été attaquée à Duren Sawit, Djakarta : 200 extrémistes musulmans s'en sont pris au temple, le 14 février dernier. 

L'église de l'Eglise chrétienne Baptiste de Djakarta à Tangerang, Banten, a depuis des années des difficultés à cause des autorités locales et des groupes radicaux voisins. A Noël 2009, elle a obtenu une autorisation spéciale de la police pour célébrer dans l'église. Actuellement elle ne peut célébrer les services du dimanche dans l'édifice. 

Une église pentecôtiste à Temanggung, Java centrale, a été incendiée par un groupe extrémiste, le dimanche 6 décembre 2009. 

L'église de la City Blessing Church, à Karawaci, Tangerang, Banten, Java occidentale, a reçu des menaces d'un groupe, le 10 février 2010.  

L'église pentecôtiste de l'Indonésie, à Sibuhun, Tapanuli Selatan, Sumatra nord, a été incendiée par des fanatiques musulmans le même jour que l'église précédente. 

L'église de la Mission évangélique à Djakarta a eu des difficultés d'obtention de permis de construire suite à une manifestation du groupe radical musulman « front des défenseurs musulmans », en novembre 2009. 

L'Eglise « Galilée » de l'Eglise protestante de l'Indonésie occidentale, à Taman Galaxi, Bekasi, a été attaquée par des organisations radicales musulmanes, le 15 février 2010.  

La foule a fermé l'église et a placé ses drapeaux en haut de l'édifice. Les travaux du temple ne sont pas encore terminés. 

Un temple de l'Eglise chrétienne de l'Indonésie, a Taman Yasmin, Bogor, a été attaqué par des groupes radicaux musulmans, le 18 mars 2010 puis fermé par les autorités. Les fonctions religieuses ont désormais lieu dans la rue. 

Wisma BPK Penabu,le centre d'éducation de l'organisation chrétienne Penabur, à Cibereum, Cisarua, Bogor, a été incendié par les extrémistes musulmans, le 27 avril 2010, de même que 7 maisons d'employés et deux automobiles.

Theophilus Bela conclut sa liste demandant de prier pour les chrétiens d'Indonésie : « Je dois admettre que la liste n'est pas complète car j'ai reçu des informations de Bandung, Java occidentale, il y avait donc d'autres églises qui avaient des problèmes dans la région ». 

« Récemment, ajoute-t-il, on a eu des nouvelles alarmantes du Conseil national des Eglises qui affirme que dix églises chrétiennes environ de Mojokerto, Java Centrale, ont eu des problèmes avec les autorités locales ». 
ZENIT

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).