أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | L’itinéraire de Peter Seewald par lui-même

L’itinéraire de Peter Seewald par lui-même

Qui est Peter Seewald pour avoir pu rencontrer le pape Benoît XVI lors de conversations exclusives en allemand, du 26 au 31 juillet 2010, à Castel Gandolfo, et dont il publie maintenant l'essentiel dans « Lumière du monde »?

Bavarois lui-même, né en 1954, Seewald a confié que ces rencontres avec le cardinal Joseph Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, ont été décisives.

C'est en 1996, après un premier cycle d'entretiens, que ce journaliste allemand, résidant à Munich, a publié un premier livre-entretien avec le cardinal Joseph Ratzinger : « Salz der Erde » (Le sel de la terre). Il a été publié en français l'année suivante sous le titre : « Le sel de la terre : Le christianisme et l'Eglise catholique au seuil du IIIème millénaire » (traduit en français par Nicole Casanova et publié par les éditions Flammarion/Le Cerf, 1997). Il est depuis considéré comme un biographe autorisé de Joseph Ratzinger.

L'itinéraire spirituel et intellectuel de Peter Seewald – naguère « soixante-huitard » – est évoqué par lui-même dans son deuxième livre avec Joseph Ratzinger. A la différence du premier, il n'était pas biographique. Seewald y expose non pas la vie, mais la pensée de Joseph Ratzinger sur l'homme, Dieu, la création, la Bible, le Christ, l'Eglise.

Intitulé en allemand « Dieu et le monde », (« Gott und die Welt »), il est publié en français sous le titre: « Voici quel est notre Dieu. Croire et vivre aujourd'hui. Conversations avec Peter Seewald », en 2001 (Plon/Mame, traduction de Joseph Burckel).

Seewald écrit, dans son « avant-propos », daté de Munich, le 15 août 2000, au sujet de son état d'esprit : « A cette époque, j'entrais de temps à autre dans une église. Bien que doutant et méfiant envers le message de la révélation, il me paraissait indéniable que le monde n'était pas dû au hasard, n'était pas le résultat d'une explosion ou de quelque chose de semblable, comme Marx et d'autres l'affirmaient. En aucun cas il n'était la création des hommes, qui ne savent même pas guérir un rhume ou empêcher la rupture d'une digue. J'ai pris conscience que, derrière cet ensemble que formaient la liturgie, les prières, les commandements, il devait y avoir un fondement, une vérité » (p. 7).

Pourtant il avoue que tout « restait illisible », « comme derrière un voile de brouillard », l'Eglise lui semblait « creuse et réactionnaire », et une « montagne de questions insolubles » lui barrait l'horizon.

Les entretiens de ce second livre ont eu lieu au printemps, au Mont-Cassin, à l'ombre de l'abbaye de saint Benoît. « Lorsque le cardinal Joseph Ratzinger, ce grand sage de l'Eglise, me faisait face au couvent et me contait patiemment l'évangile et la foi du christianisme, depuis l'origine du monde jusqu'à son achèvement, jour après jour, quelque chose du mystère de ce qui fait l'unité intérieure du monde devint palpable. Au fond, tout cela est peut-être très simple. « La création elle-même, dit le savant, porte en elle un ordre. Nous pouvons y lire les pensées de Dieu – et peut-être même la juste manière de vivre ». » (p . 8).

Le nouveau livre s'intitule : « Lumière du monde. Le pape, l'Eglise, les signes des temps. Une conversation du Saint-Père Benoît XVI avec Peter Seewald » (« Luce del Mondo. Il Papa, la Chiesa, i segni dei tempi. Una conversazione del Santo Padre Benedetto XVI con Peter Seewald », Librairie éditrice du Vatican).

Depuis qu'il est pape, Joseph Ratzinger répond volontiers aux questions des journalistes dans l'avion, lors du vol initial de ses voyages internationaux, mais il a aussi accordé un entretien important aux télévisions allemandes et à Radio Vatican à Castel Gandolfo, le samedi 5 août 2006, avant son voyage en Bavière.

Mais c'est la première fois qu'il accepte un livre-entretien depuis son élection au siège de Pierre, le 19 avril 2005.

Ce livre sera présenté à la presse au Vatican mardi prochain, 23 novembre 2010, en présence de Peter Seewald, par le président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, Mgr Rino Fisichella, par le journaliste biographe de Jean-Paul II, Luigi Accattoli, avec la participation du directeur de la maison d'édition du Vatican, le P. Giuseppe Costa, salésien.

La Librairie éditrice du Vatican détient les droits d'auteur de Benoît XVI, et publie l'édition italienne de ce nouveau livre-entretien.

Anita S. Bourdin
zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).