أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | L’évêché maronite de Jounieh dénonce un nouvel empiètement sur ses terrains à Lassa

L’évêché maronite de Jounieh dénonce un nouvel empiètement sur ses terrains à Lassa

Le village de Lassa, dans le caza de Jbeil, a été hier le théâtre d’un nouveau litige autour d’un terrain qui appartient à l’évêché maronite de Jounieh mais que les habitants chiites de la localité (proches du Hezbollah) tentent d’occuper et d’exploiter.

Bien que le terrain, portant le numéro 42, fasse l’objet d’une décision du procureur général du Mont-Liban qui y interdit tous travaux, la municipalité (proche du Hezbollah) y a entamé des travaux d’asphaltage lundi matin. Cette action, dénoncée par l’évêché maronite de Jounieh, a requis une intervention des forces de l’ordre, aidées par l’armée, mais celles-ci n’ont pu rétablir la situation qu’au bout d’un certain temps et de beaucoup d’efforts.
Le terrain n° 42, rappelle-t-on, fait l’objet d’un litige entre l’évêché maronite de Jounieh et le wakf chiite autour de la propriété de la terre. Le procureur général y a interdit les travaux en attendant que la justice tranche l’affaire. Interrogé par l’agence al-Markaziya, l’avocat de l’évêché, André Bassil, a précisé avoir présenté à la justice toutes les preuves portant sur la propriété du terrain.

Dans une intervention télévisée, le représentant de l’évêché maronite de Jounieh pour le wakf de Lassa, le père Chamoun Aoun, a déploré que « le président du conseil municipal, Issam Moqdad, qui devrait être le garant de l’application de la loi, soit celui qui empiète sur les terrains de l’Église ». Il a précisé qu’une première agression avait eu lieu il y a vingt jours, ce qui avait poussé l’évêché à porter plainte et avait été à l’origine de la décision du procureur général. « Nous avons été surpris de constater que le président du conseil municipal a donné ses directives pour entamer les travaux », a-t-il poursuivi.

Certains craignent que cette affaire soit à l’origine de heurts civils, étant donné que les habitants de Lassa ont menacé de couper la route principale de Jbeil. L’ancien député Farès Souhaid a appelé hier « les habitants de la région à la retenue, et à laisser l’État régler cette affaire ». Il a demandé aux autorités de « poursuivre les travaux de lotissement dans le village de Lassa, afin que les empiètements, couverts par les forces de facto (le Hezbollah), ne se répètent plus ».
Notons que les habitants chiites du village ont tenté hier d’empêcher l’équipe de la MTV de couvrir l’incident survenu hier entre eux et les forces de l’ordre venues faire appliquer la décision du procureur général du Mont-Liban.

L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).