أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | La Catholique de la Presse : Honorant la presse en la défendant

La Catholique de la Presse : Honorant la presse en la défendant

Antélias, 10 Mai 2001

1- L’Union Catholique Internationale de la Presse au Liban salue les propos du Président du Conseil national pour le média, Abd El Hadi Mahfouz : « Le conseil national pour le média n’est qu’un tableau utilisé par le pouvoir pour s’y cacher derrière ». Et ses propos dans un autre contexte : « L’Etat ne s’engage pas dans l’application de ses lois » dans le secteur médiatique. L’Union considère cela une bonne occasion pour revendiquer les responsables qui chantent les libertés médiatiques, d’activer le rôle du conseil national pour le média afin qu’il se transforme en institution active garantissant les libertés médiatiques stipulées dans la Constitution et les lois libanaises, et veillant sur la bonne organisation du secteur médiatique afin qu’il soit une image honnête du Liban le modèle.
2- L’Union exprime son inquiétude vis – à – vis des pratiques terroristes intellectuelles et physiques contre les citoyens du Sud, notamment la série de bombardements et les communiqués menaçants. De même, l’Union a observé ce qu’a été mentionné dans les discours de certains légistes envers les paroissiens de l’église arménienne. L’Union considère que de telles déclarations et positions sèment la dissémination entre le peuple d’une nation, et sort de l’esprit de paix pour entrer dans le cadre du racisme religieux et culturel que l’ennemi israélien essaie d’attiser dans les esprits.
3- L’Union voit dans la réémission de programmes politiques à la chaîne « Télévision du Liban » une faiblesse dans la vision médiatique puisque les télévisions privées sont plein de programmes politiques et les représentants de l’Etat ne sont jamais absents de ces écrans. Il vaut mieux se concentrer sur les programmes culturels et sociaux de haut – niveau qui sont quasi – absents sur nos chaînes.
4- L’Union a observé les déclarations issues à l’occasion de l’anniversaire des martyres de la presse, et a remarqué que le Liban a oublié des dizaines de martyres de la presse qui sont morts pendant la guerre en défendant des valeurs nationales, tels : Salim Al Lawzi, Riyad Taha, Edouard Saab… Honorer la presse aujourd’hui s’effectue en la défendant. Les violations de la presse qui ont eu lieu cette année, surtout les atteintes contre la « LBC », notamment l’arrestation arbitraire de neuf de ses employés, et les troubles qui se sont produits avec certains journalistes dans d’autres masses médias, appellent à multiplier l’effort pour défendre la liberté d’opinion et de mots au Liban, qui est une des bases fondamentales du régime démocratique.L’Union salue la libération du journaliste Nizar niyouf, et considère que ce pas s’ajoute aux autres décisions positives à Damas, tel la promulgation du journal « Al Doumari » et la possibilité de promulguer des autorisations pour d’autres journaux privés, ce qui constitue un signe annonçant une ouverture et une liberté médiatique plus large qui est supposée se refléter positivement sur les relations des sociétés libanaise et syrienne. 

Traduit par : Joyce Tary

 

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).