أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | La discorde confessionnelle est le pire ennemi du Liban et des Arabes, assure Grégoire III

La discorde confessionnelle est le pire ennemi du Liban et des Arabes, assure Grégoire III

Le synode annuel de l’Église grecque-catholique s’est ouvert hier, à Aïn Trez, sous la présidence du patriarche Grégoire III, en présence des évêques du Liban et du Moyen-Orient.

Les travaux du synode ont été inaugurés par un long discours du patriarche, dans lequel ce dernier a demandé, pour le Liban, l’organisation d’un congrès national regroupant les leaders politiques et religieux libanais.

Le synode a également appelé à une journée de prière et de jeûne, jeudi, en Syrie, à l’occasion de la Fête-Dieu (Corpus Christi), à l’intention de la paix civile et du dépassement de « la crise » syrienne.
« Ce que nous redoutons par-dessus tout pour notre monde arabe en général, le Liban et surtout la Syrie, c’est que les révolutions qu’on désigne comme telles n’en soient pas, mais que l’on ne soit pas en présence de projets de discordes confessionnelles », a affirmé Grégoire III dans son discours.
« Gare à la discorde, qui sera le signal de l’effritement du monde arabe et de son affaiblissement, ce qui affectera la convivialité islamo-chrétienne, alors qu’elle reste, en dépit de ses lacunes, un modèle de dialogue pour l’Europe et dans le monde », a ajouté Grégoire III.

Le patriarche, qui a déploré les germes de discorde qui apparaissent ça et là au Liban, et notamment à Tripoli, a ajouté : « Le système politique libanais est confessionnel ; mais il est inadmissible que nous ayons une mentalité confessionnelle étroite, qui occulte le pluralisme partisan, religieux, social ou politique, qui est la racatéristique du Liban. »
Et le patriarche de réclamer la reprise de la conférence nationale de dialogue qui opère comme un forum national de dialogue permanent et d’une conférence nationale de dialogue qui réunisse, à Baabda, les chefs religieux et politiques du Liban, qui ait un cachet unificateur.

« Nous invitons les États européens et les États-Unis à ne pas trop perdre de temps à promulguer des résolutions ici et là, ni à prêter leur attention à des révolutions ici et là. Tout ce que nous leur demandons, c’est d’êrte capables d’imposer une paix juste et durable, d’avoir le courage de reconnaître un État palestinien et de se montrer équitables dans le règlement du conflit entre Palestiniens et Israéliens. Un conflit qui, selon Grégoire III, est à la racine de toute l’instablité régionale. »

Répondant aux questions des journalistes, Grégoire III a répété que les chrétiens n’ont peur de rien autant que « de l’anarchie et de la discorde, et dans ce cas, même les musulmans auront peur des musulmans ». « Nous sommes tous solidaires les uns des autres, ce qui arrive aux autres nous arrive à nous aussi », a encore dit le patriarche.

 
L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).
 Cheap Jerseys Cheap Jerseys Cheap Authentic Jerseys cheap mlb jerseys Cheap NFL Jerseys cheap puff bar wholesale nike shoes billig kanken rucksack billig moncler jacke billig moncler dunjakkeCheap Jerseys