شريط الأحداث
أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | La patience et la persévérance, nécessaires pour la justice et la paix

La patience et la persévérance, nécessaires pour la justice et la paix

Pour obtenir la justice et la paix, il faut patience et persévérance, insiste Benoît XVI en cette Journée mondiale de la paix.

A l’occasion de l’angélus, en la « solennité » de Marie Mère de Dieu, ce 1er janvier, Benoît XVI a expliqué le rôle de la Vierge Marie dans le dessein de salut de Dieu avant de commenter le thème de la 45e Journée mondiale de la paix : « Eduquer les jeunes à la justice et à la paix ».

Pour ce premier angélus de l’année, la place Saint-Pierre était archicomble, jusque dans les rues latérales. Benoît XVI est apparu à midi à la fenêtre de son bureau, vêtu du camail rouge fourré de blanc étant donné froid hivernal. 

Travailler à la paix

La paix, a fait observer le pape, « n’est jamais un bien totalement acquis » mais un « but » auquel les hommes doivent « aspirer » et pour lequel ils doivent « œuvrer. »

Le pape a invité à prier « pour que cette aspiration profonde se traduise en gestes concrets de réconciliation, de justice et de paix » et « pour que les responsables des Nations renouvellent la disponibilité et l’engagement pour accueillir et favoriser cette aspiration inextinguible de l’humanité. »

Benoît XVI a cité par ailleurs 3 points du message qu’il avait adressé au monde, sur le thème qu’il a donné à cette Journée : «Eduquer les jeunes à la justice et à la paix» (cf Zenit du 16 décembre 2011):

« J’ai voulu rappeler, a-t-il expliqué en premier lieu, la nécessité et l’urgence d’offrir aux nouvelles générations des parcours éducatifs adéquats pour une formation intégrale de la personne, y compris dans sa dimension morale et spirituelle ».

Il a poursuivi en soulignant « l’importance d’éduquer aux valeurs de la justice et de la paix » : « Aujourd’hui, les jeunes regardent le futur avec une certaine appréhension » a-t-il constaté. Ils ont «le désir de recevoir une formation qui les prépare de manière plus profonde à affronter la réalité » ; cette formation leur donnera « la capacité effective de participer au monde de la politique, de la culture et de l’économie pour construire une société ayant un visage plus humain et solidaire.»

Le pape a invité, en troisième point, « à avoir de la patience et de la ténacité dans la recherche de la justice et de la paix, dans l’éducation du goût pour ce qui est juste et vrai ».

« Mère de Dieu », le plus grand titre de Marie

Benoît XVI avait d’abord cité la « triple bénédiction biblique » de la première lecture du jour : « Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il se penche vers toi ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix ! » (Nb 6, 24-26).

Cette triple bénédiction trouve son accomplissement en Jésus car « le visage de Dieu, nous pouvons le contempler » a-t-il poursuivi. « Il s’est rendu visible, il s’est révélé en Jésus » qui est « l’image visible du Dieu invisible ».

Ceci a été possible grâce à la Vierge Marie. Ainsi la solennité de Marie Mère de Dieu, fêtée aujourd’hui, est, selon le pape, « le plus grand titre » de la Sainte Vierge : « celui par lequel elle participe de façon unique à l’histoire du salut ». Grâce à Marie, « la lumière véritable qui illumine tout homme est apparue dans le monde (Jn1,9) et le chemin de la paix nous a été rouvert. »

Après l’angélus, le pape s’est adressé aux francophones, présents place Saint-Pierre ou présents grâce à la radio et à  la télévision, leur souhaitant « une bonne et une sainte année 2012 ».

« Dans notre monde si agité, tournons-nous vers Marie avec confiance », a-t-il invité, avant de conclure par une prière : « Reine de la Paix, regarde avec tendresse tous tes enfants meurtris par la violence, la guerre, les persécutions, et qui sont à la recherche d’un monde plus fraternel ! Sois notre étoile et notre guide sur les chemins de la réconciliation, de la justice et de la paix ! »

A la fin de l’angélus, un lâcher de ballons bleus, couleur mariale, a eu lieu près de la crèche de la place Saint-Pierre..

Anne Kurian
zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).