شريط الأحداث
أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Lancement d’une campagne pour sauver la Télé Liban et la transformer en tribune pour la culture

Lancement d’une campagne pour sauver la Télé Liban et la transformer en tribune pour la culture

Antélias, 16 Août 2005

1.      L’Union condamne les projets de privatisation de la Télévision du Liban et de la radio libanaise et considère que ces projets incluent des idées précipitées irraisonnables qui ne servent pas l’intérêt public. Avant de faire aucun pas, il est nécessaire d’établir des études scientifiques, de marketing et culturelles adéquates, pour éviter de tomber dans l’erreur en traitant avec cette institution, comme c’est passé antérieurement.

2.      Privatiser la Télévision du Liban vise apparemment à diminuer la perte de l’Etat en fonctionnant ce service. Si cela est le but réel de la privatisation, il n’est pas la solution adéquate au problème dont souffre la Télévision du Liban depuis son établissement. La régression de cette chaîne et sa perte continue reviennent à la mauvaise administration de l’Etat dans ce service, et sa transformation en tribune pour la publicité officielle et une institution de fonctionnement arbitraire. Pour cela, la solution saine réside dans une administration saine, soit en enlevant à la chaîne l’idéologie du média officiel en posant une étude sur le moyen de diriger la chaîne et de l’utiliser au service de l’intérêt publique et non au service de l’intérêt de l’autorité politique.

3.      Celui qui a suggéré la privatisation du média officiel a oublié d’une part le rôle considérable qu’assument les masses médias aujourd’hui en étant une première source culturelle, médiatique et informatique, et a oublié d’autre part le rôle que l’Etat peut assumer à travers ses masses médias en renforçant la culture, propageant la sensibilisation et en assurant des tribunes pour l’art et la créativité, actions qui sont devenues désormais quasi – absentes dans le média privé qui vise au gain matériel, et généralement au dépens de la créativité et de l’art avancé. Par ailleurs, le média officiel dans les pays occidentaux avancés est en premier lieu au service des causes publiques.

4.      Dans leur assemblée, les Patriarches maronites ont souligné le grand rôle « que peuvent assumer les masses médias officiels – au cas où ils abandonnent leur rôle publicitaire promoteur – soit la propagation des valeurs nationales, humaines et culturelles sur lesquelles se base la société, s’inspirant des prémisses des traditions, de l’histoire noble, des expériences riches et des aspirations lointaines et originales », entre autre les valeurs libanaises communes entre toutes les confessions. L’assemblée a de même appelé à changer le concept « de média officiel » par le concept « de média public », ce qui signifie la libération du média « de la dépendance du pouvoir gouvernant et des forces du marché. Du fait qu’il soit financé par le secteur public, il se caractérise par l’encouragement des programmes culturels et éducatives constructives. En d’autre terme, il n’est pas obligé d’adopter l’excitation et les éléments d’attraction de mauvaise qualité ».

5.      L’Union Catholique Internationale de la Presse – Liban (UCIP Liban) invite les institutions de la société civile qui se préoccupent de la culture et du média, à faire un mouvement uni pour sauver la Télévision du Liban et la radio libanaise, et pour œuvrer à les transformer en un matériel qui sert la culture, la science, l’art et le patrimoine, au lieu de leur condition actuelle qui tend généralement à être au service des intérêts privés qu’au service des intérêts publiques. 

Traduit par : Joyce Tary

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).