أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Le musée de la propaganda Fide, parcours d’art et de savoir

Le musée de la propaganda Fide, parcours d’art et de savoir

Le musée de la propaganda Fide représente 400 ans d'un parcours d'art et de savoir : le dicastère missionnaire formait aussi les candidats à la mission, comme le rappelle la magnifique bibliothèque restaurée.

L'agence Fides, qui a ses bureaux dans le palais entièrement restauré de la Propaganda Fide propose cette synthèse de la conférence de presse (cf. Zenit du 2 décembre 2010) de présentation du nouveau musée, qui a eu lieu ce matin en la Chapelle des Mages.

« Le nouvel itinéraire du musée du fait du lieu où il a été réalisé et des contenus des œuvres qui s'y trouvent exposées offre certainement une importante contribution à l'objectif qui est d'assurer une plus ample divulgation à l'activité de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples et donc à l'accomplissement plus efficace de ses finalités institutionnelles ». C'est ce qu'a souligné le Sous-Secrétaire de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples, le Père Massimo Cenci, PIME, au cours de la Conférence de presse qui a inauguré aujourd'hui le nouveau Musée Missionnaire de Propaganda Fide, sis dans les murs du Palais du Dicastère missionnaire, Place d'Espagne à Rome.

Le Prof. Francesco Buranelli, Coordinateur du Comité scientifique du Musée Missionnaire, a rappelé dans son intervention que l'activité exercée par la Congrégation de Propaganda Fide en près de quatre siècles d'existence, a permis de recueillir un important patrimoine d'informations, de documents et d'œuvres d'art. « L'effort fait par la Congrégation, sous la conduire attentive de son Eminentissime Préfet, S.Em. le Cardinal Ivan Dias – a déclaré Buranelli – a comme objectif précis de récupérer un bagage culturel et historique de grande importance documentaire et artistique capable de témoigner de l'esprit de la mission qui a poussé tant de prêtres, de religieux et de religieuses, au cours des siècles, à témoigner les valeurs chrétiennes dans tous les coins du monde ».

Le parcours du musée, qui occupe une superficie totale de près de 1.250 m2 au sein du Palais de Propaganda Fide, lui-même œuvre d'art en soi et pour la première fois librement visitables et ouverts au public de manière permanente, présente des chefs-d'œuvre en grande partie inédits. Dans la première salle, un vidéo projeté sur un grand globe terrestre, raconte les origines, l'histoire et l'activité missionnaire de la Congrégation. Puis, dans une salle multimédias, il est possible de consulter, pour la première fois, les archives photographiques inédites de l'Agence Fides, consistant en plus de dix mille clichés pris à l'occasion des longs et périlleux voyages accomplis dans les terres de mission par les membres du Dicastère depuis le début du XX° siècle. Dans la salle Borgia sont exposés de précieux objets de la Collection du Cardinal Stefano Borgia (1731-1804), homme de très vaste culture, Secrétaire et Préfet de la Congrégation. On passe ensuite dans la Bibliothèque Barberini, complètement restructurée, avec ses rayonnages monumentaux. Sur la galerie située à mi-hauteur de la bibliothèque, on peut observer les portraits de certains élèves illustres du Collège.

Dans la Salle Missionnaire, sont conservés en revanche les legs de Mgr Carlos Cuarteròn, auteur, vers la moitié du XIX° siècle, d'un aventureux voyage dans les Iles Philippines à la suite duquel il donna à Propaganda Fide un certain nombre de peintures afin de décrire les lieux qu'il avait exploré et les indigènes illustres, sultans et rajas, rencontrés à cette occasion. Sur la paroi opposée, sont exposés les peintures de l'artiste japonaise Teresa Kimiko Koseki, réalisées en 1930 pour représenter des scènes de vie familiale et quotidienne et décrire, avec un grand soin des détails, les environnements, les objets et les vêtements utilisés traditionnellement au Japon à l'époque. Au fonds de la salle, enfin, domine le monument à la mémoire des 22 martyrs ougandais donné au Pape Paul VI à l'occasion de son voyage pastoral en Afrique (1969). La salle suivante est dédiée à l'histoire et à l'architecture du Palais qui sont retracées au travers de la maquette de l'édifice illustrée par un vidéo et par les dessins de Borromini. Le Musée s'achève sur l'exposition de la prestigieuse collection de tableaux fruit des multiples donations qui se sont succédées au cours du temps, en grande partie inédite et finalement ordonnée dans la grande galerie de l'étage noble où se trouvent d'importantes peintures des XVII° et XVIII° siècles.

Du parcours muséal fait également partie la Chapelle Newman – dédiée au religieux britannique béatifié par Benoît XVI qui, après sa conversion au catholicisme, vécut et étudia au Collège urbanien, se trouvant à l'époque au sein du Palais de Propaganda Fide, et y célébra sa première Messe – ainsi que la Chapelle borrominienne des Rois Mages.

zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).