أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Le patriarche regagne Beyrouth cet après-midi au terme de son périple australien

Le patriarche regagne Beyrouth cet après-midi au terme de son périple australien

Le patriarche maronite, le cardinal Nasrallah Sfeir, a clôturé hier sa visite en Australie. Avant son retour à Beyrouth, Mgr Sfeir a donné lecture d’un communiqué dans lequel il a évalué son séjour.

Le patriarche maronite a commenté la vie quotidienne et le système gouvernemental suivi en Australie. « Ici, a-t-il dit, on respecte les lois et les règlements. Le gouvernement protège les faibles, assure des médicaments aux malades, aux handicapés et aux personnes âgées. Il s’occupe de l’hospitalisation et de la scolarisation de tous. Il assure également du travail à tous ceux qui cherchent à travailler. Et si jamais quelqu’un est au chômage, l’État aide le chômeur jusqu’à ce qu’il trouve du travail. » « Ici, tous les citoyens respectent les lois, les réglementations et les directives officielles sans rechigner », a-t-il ajouté.
Le patriarche maronite a donné un bref aperçu de sa tournée australienne où il a notamment visité les régions d’Adélaïde, de Melbourne et de Brisbane où il a rencontré plusieurs officiels. Il s’est félicité du fait que les Libanais en Australie occupent des postes importants et jouent un rôle prépondérant dans la société. « Ces Libanais sont des ministres, des députés, des chefs de Parlement dans diverses régions et provinces australiennes. Ils sont également médecins, ingénieurs et entrepreneurs », a-t-il souligné. « Ils assument tous leur rôle vis-à-vis de l’État et de l’Église », a-t-il ajouté.
Il a également constaté que depuis quinze ans, date de sa dernière visite en Australie, « le pays a beaucoup évolué. J’ai vu beaucoup de nouveaux immeubles et de nouveaux ponts, j’ai vu que la sécurité règne et que le gouvernement veille sur tout ce qui se passe ».
Il a aussi indiqué que les Libanais d’Australie n’ont pas oublié le Liban. Il a conclu en félicitant les maronites et les Libanais pour leur succès en Australie.
De son côté, l’évêque maronite d’Australie, Mgr Aad Abi Karam, a remercié tous ceux qui ont contribué à la réussite de la visite du patriarche, notamment les quotidiens libanais publiés à Beyrouth L’Orient-Le Jour et an-Nahar, les publications australiennes de langue arabe, ainsi que la LBCI, Télé-Lumière et Nour Sat.
Le patriarche maronite rentrera à Beyrouth aujourd’hui dans l’après-midi.

L'Orient Le Jour 22.07.2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).