أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Le «World Press Cartoon-Sintra 2007 », une pléthore de moments forts en ce début de siècle

Le «World Press Cartoon-Sintra 2007 », une pléthore de moments forts en ce début de siècle

Les plus beaux dessins de presse liés au contexte politico-social, publiés par les quotidiens et hebdomadaires de 62 pays, ont été sélectionnés à Sintra, au Portugal pour le « World Press Cartoon 2007 ». Le jury était composé des lauréats de grands concours internationaux, comme Alain Grandremy ,

ancien collaborateur du « Canard Enchaîné », le Canadien Guy Badeaux, éditeur de « Portfolio », le Portugais Antonio Antunes, le Japonais Norio Yamanoi et l’Américaine Ann Telnaes.
Le recueil présente 403 caricatures de presse et bandes dessinées exécutées par 390 artistes professionnels qui, en quelques tableaux ou coups de crayon, résument les problèmes de la société et passent en revue les grands évènements de ce début du XXIe siècle. La mort de Pinochet racontée par Pinter dans
« L’Orient-Le Jour » et l’exécution de Saddam Hussein parue dans le quotidien « al-Hayat » figurent parmi les dessins sélectionnés.
Sorte de Don Quichotte des temps modernes, les caricaturistes de presse, dont certains ont un statut d’éditorialiste, mènent leur combat contre les génocides, la famine, le sida, la pollution, le réchauffement planétaire, le racisme, le terrorisme et l’obscurantisme religieux… Et à travers leur art, transmettent leur message.
D’autres traquent le dictateur en tout homme politique . Les crayons affûtés, ils montent en épingle les travers des dirigeants et les métamorphosent en Iznogoud, en Homer méchant et maladroit, ou encore en des personnages aussi truculents que Calamity Jane et Billy the Kid, qui ont construit la légende de la conquête de l’Ouest. Avec leur mâchoire carrée et leur regard de superhéros, ils jouent à savoir qui est le plus grand. Ils nous font à la fois mourir de rire… et très froid dans le dos. Car le monde bascule dans la barbarie. Et avec elle, l’injustice qu’on ne dénonce jamais assez.
Pertinents, virulents et engagés, les dessins sont souvent rehaussés d’une remarque profonde qui nous fait réagir et réfléchir sur cette drôle de cuisine que concoctent les gouvernants de la planète.
Toutefois, trois hommes, qui se font face tels des loups, qui se jaugent avant de se sauter à la gorge, sont principalement ciblés : George W. Bush brandissant sa menace « No Petroleum, No Freedom » ; Mahmoud Ahmadinejad œuvrant sous haute technologie pour une « théocracie moderne en Iran » ; et Vladimir Poutine posant en agent 008, avec le pouvoir au bout du fusil.
D’autres problèmes sont aussi traités en images : la liberté d’expression, le Darfour, l’exécution de Saddam Hussein, la guerre israélo-libanaise de l’été 2006, l’immigration clandestine, la Palestine occupée, le mur qui sépare le Mexique et les USA. De même, une grappe de personnalités appartenant au monde politique, religieux, artistique et sportif défilent avec une petite pointe de surréalisme : Prodi, Hugo Chavez, Evo Moralés, Condoleezza Rice, le pape Benoît et Fidel Castro, Ronaldo, Ronaldhino et Zidane, les Santana, Cesaria Evora et Fellini, pour ne citer que quelques-uns.
Dans le brasier de l’actualité, les caricaturistes ont du bon pain pour leurs chroniques. Dessiner envers et contre les atrocités de l’histoire est un réflexe de survie, une manière de résister et de préserver sa part d’humanité.
Considérés souvent comme les « pépites des journaux », ils n’ont jamais épargné une personnalité. Dès les prémices de la Révolution de 1789, le roi de France Louis XVI a été représenté en cochon. Le roi Louis-Philippe est croqué avec une tête de poire pour signifier sa mollesse bourgeoise. Napoléon III, travesti en ouvrier pour dénoncer sa démagogie. Victor Hugo est caricaturé à plus de cinq cents reprises pour ses activités littéraires ou politiques, avec un énorme crâne, et le palais de l’Élysée sous le mandat de Charles de Gaulle est représenté comme un nouveau « Versailles monarchiste ».
Signalons enfin que la série de dessins sélectionnés par le « World Press Cartoon -Sintra 2007 »  feront l’objet d’une exposition itinérante dans plusieurs pays d’Europe, d’Amérique et en Afrique du Sud.
Alors, laissons les images parler.
L'article de May MAKAREM- L'Orient le jour- 24 Août 2007

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).