أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Les célébrations de Noël axées sur la paix et le dialogue…

Les célébrations de Noël axées sur la paix et le dialogue…

Les messes de Noël ont été célébrées dans tout le Liban, du nord au sud, dans la Békaa aussi et bien sûr à Beyrouth.

Le métropolite grec-orthodoxe de Beyrouth, Mgr Élias Audi, a célébré la messe en la cathédrale Saint-Georges du centre-ville. Dans son homélie, il a appelé « les Libanais à l’unité ». Mgr Audi a dénoncé les hommes politiques « qui malmènent le Liban qui était comme le paradis sur terre. Actuellement, il est comparable à un désert alors que tous les pays de la région qui étaient initialement des déserts ont été transformés en oasis et cela parce que nous n’œuvrons jamais pour notre pays, nous voulons simplement servir nos propres ambitions », a-t-il dit. Il a ajouté que « les Libanais s’inquiètent aujourd’hui de l’avenir . Il faut donc être conscient des dangers qui nous entourent », a-t-il souligné en conclusion.

Dans la cathédrale Saint-Georges des maronites au centre-ville, l’évêque maronite de Beyrouth, Mgr Boulos Matar, a également célébré l’office de Noël. Il a appelé « les Libanais à entamer le dialogue pour parvenir à la paix », invitant les fidèles « à ne pas perdre espoir alors que les pays de la région connaissent des révolutions sanglantes ».

Des messes ont été célébrées à Baalbeck, dans la Békaa du Nord, à Deir el-Ahmar, à Baabda et à
Zahlé.
Dans son homélie l’évêque melkite de Ferzol, de Zahlé et de la Békaa, Mgr Issam Youhanna Darwich, qui a célébré l’office religieux en la cathédrale Notre-Dame de la Délivrance à Zahlé, a appelé les hommes politiques à œuvrer ensemble pour la paix.
À Marjeyoun, les diverses communautés chrétiennes du caza ont célébré des messes solennelles. Le métropolite grec-catholique de Banias et Marjeyoun, Mgr Georges Haddad, qui a célébré la messe en la cathédrale Saint-Pierre de Marjeyoun, a noté que « le nombre grandissant des réfugiés qui viennent de Syrie constitue une bombe à retardement ». « Beaucoup de Libanais veulent garder leur distance de la crise en Syrie, d’autres malheureusement s’impliquent directement ou indirectement dans le conflit mettant ainsi le Liban en danger », a-t-il estimé.
Pour sa part l’évêque de Banias et de Marjeyoun des grecs-orthodoxes, Mgr Élias Kfouri, a mis l’accent sur la crise économique que traverse le pays et les incidents sécuritaires qui visent la stabilité du Liban. À Nabatiyé, l’accent a été mis lors des homélies sur la convivialité.
Une messe a été également célébrée à la prison de Roumieh. Dans son homélie lors de cet office, le président du comité épiscopal Justice et Paix, Mgr Samir Mazloum, a souligné que « la situation dans nos prisons est inhumaine et ne respecte pas la dignité de l’être humain », notant que « le patriarche maronite, le cardinal Béchara Boutros Raï, œuvre pour l’amélioration de la situation des prisons ».
Toujours à l’occasion des fêtes, une délégation du courant du Futur s’est rendue auprès des divers évêchés et archevêchés de Beyrouth, faisant ainsi une tournée auprès des responsables des communautés grecque-orthodoxe, maronite, melkite et syriaque-orthodoxe.
Une délégation du PSP s’est entretenue avec les responsables des églises à Iklim el-Kharroub, alors qu’à Saïda, la députée Bahia Hariri s’est rendue aux évêchés maronite et grec-catholique. Elle a souhaité que ce Noël apporte avec lui le salut pour le Liban. Une délégation du Hezbollah a, pour sa part, rendu visite aux divers évêques de Tyr.
À Zahlé, le député Kataëb Élie Marouni a effectué une tournée auprès des permanences de son parti dans le caza de Zahlé. Dans la même ville, les Forces libanaises ont offert des cadeaux aux enfants de Hay el-Saydeh.
Dans le camp palestinien de Dbayé, l’ambassade de l’Autorité palestinienne au Liban a remis des cadeaux aux petits réfugiés chrétiens. L’ambassadeur de l’Autorité palestinienne, Achraf Dabbour, avait lui-même éclairé le sapin de Noël du camp.
 
L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).