أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Les chrétiens vivant au Qatar ont célébré samedi leur première messe

Les chrétiens vivant au Qatar ont célébré samedi leur première messe

{mosimage}Des milliers de chrétiens vivant au Qatar ont assisté samedi à une messe donnée dans la première église construite dans ce pays du Golfe, au milieu de strictes mesures de sécurité après des menaces de groupes islamistes.

À cette occasion, le représentant du Vatican dans le Golfe a affirmé à l’AFP que le Saint-siège discutait avec les autorités du pays voisin, l’Arabie saoudite, l’autorisation de construire des églises dans le royaume, qui interdit l’exercice sur son sol de toute autre religion que l’islam.
Inaugurée officiellement vendredi soir en présence d’un membre du gouvernement qatari, juste à temps pour Pâques, le 23 mars, Notre-Dame du Rosaire est la première des cinq églises dont la construction est prévue au Qatar, un pays qui compte 100 000 chrétiens. Un émissaire du Vatican, le cardinal Ivan Dias, a dirigé la messe qui a réuni quelque 15 000 fidèles sur le site de l’église catholique Notre-Dame du Rosaire, remerciant « Dieu et le Qatar pour ce grand cadeau ».
Les fidèles avaient afflué dès le matin à l’église, qui peut accueillir 5 000 personnes. Faute de place à l’intérieur, des milliers d’entre eux ont dû suivre la messe sur des écrans géants, installés dans la cour de l’église, surmontée d’une coupole mais sans aucun signe apparent d’une croix ou d’une cloche.

Appels à la prudence
Des dizaines de policiers déployés autour du site ont contrôlé de près tous ceux qui se rendaient à l’église, et des femmes policières ont fouillé les sacs à main des femmes. Des ambassades occidentales à Doha, notamment de Grande-Bretagne et des États-Unis, ont appelé leurs ressortissants à la prudence après des menaces de groupes islamistes coïncidant avec l’ouverture de l’église. Mais des participants à la messe ont affirmé ne rien craindre en cette « journée historique ». « C’est un jour sans précédent. Je suis très heureuse. Les menaces me dépassent et je n’y prête pas beaucoup d’attention. J’ai confiance dans les autorités du pays », a déclaré à l’AFP une fidèle philippine, Chato Mawude. « Nous sommes des croyants et nous n’avons pas peur (…). Cette église est le signe qu’un dialogue interreligieux est possible », a renchéri son compatriote, Ariel Almyede.
Par ailleurs, aux Émirats arabes unis, qui mettent en avant leur tolérance religieuse et diversité culturelle, la police s’est déployée samedi autour de l’église catholique Sainte-Marie de Dubaï, l’une des principales églises de l’émirat, et contrôlait les fidèles s’y rendant, une « mesure de précaution » qui devrait rester en vigueur jusqu’au 25 mars, selon des policiers. Un prêtre a indiqué à l’AFP qu’il n’y avait pas de menace contre cette église, mais que les autorités avaient pris de mesures préventives autour de plusieurs églises aux Émirats en prévision des fêtes de Pâques, célébrées le 23 mars. Il a cependant estimé que ces mesures étaient sans doute liées « aux tensions » ayant entouré l’inauguration vendredi d’une première église au Qatar et la mort de l’archevêque chaldéen de Mossoul, Faraj Rahou, victime des violences confessionnelles en Irak.
Bien qu’il adhère au wahhabisme, une doctrine rigoriste de l’islam, en vigueur surtout dans le royaume saoudien voisin, le Qatar, petit pays musulman de la péninsule Arabique, s’est ouvert durant la dernière décennie aux autres confessions. « L’église enverra un message positif au monde », a déclaré le vice-Premier ministre et ministre qatari de l’Énergie, Abdallah ben Hamad al-Attiyah, à l’inauguration de l’édifice. « C’est un message fort qui servira l’islam. Au moment où nous réclamons la construction de davantage de mosquées et de centres islamiques en Occident, nous devons en retour être justes » envers les chrétiens vivant dans la région en les autorisant à se doter de lieux de culte, a-t-il ajouté.
L’ouverture de Notre-Dame du Rosaire, d’un coût de 20 millions de dollars selon le vicaire apostolique du Golfe Mgr Paul Hinder, a été construite sur le site d’un complexe devant abriter d’autres églises sur un terrain offert par l’émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani.
Par ailleurs, « des discussions sont en cours avec l’Arabie saoudite pour autoriser la construction d’églises dans le royaume », a déclaré à l’AFP Mgr Mounjed al-Hachem, nonce apostolique pour le Koweït, le Qatar, les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Yémen, en marge de sa participation vendredi à l’inauguration de l’église de Doha. « Les chrétiens en Arabie saoudite comptent quelque 3 à 4 millions de personnes, et nous souhaitons qu’ils aient des églises » pour pratiquer leur religion, a-t-il conclu. Il a espéré l’établissement par le Vatican de relations diplomatiques avec l’Arabie saoudite et le sultanat d’Oman, « les seuls parmi les pays arabes et islamiques » à ne pas avoir établi de telles relations. Il a cependant prédit l’annonce « prochaine » de relations avec Oman.
L'Orient le jour- 17/3/2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).