أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Les personnes migrantes et la réconciliation, par Mgr Veglio

Les personnes migrantes et la réconciliation, par Mgr Veglio

Mgr Antonio Maria Veglio, président du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, a rappelé l'importance du ministère de la réconciliation pour aider les personnes déplacées ou migrantes

à « guérir » et à « reconstruire des relations ».

Le prélat s'est exprimé, le 16 mars dernier, à Jérusalem devant l'assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte.

Devant eux, il a évoqué la situation des « personnes déplacées à l'intérieur de leur pays » comme à Chypre, ou celle des réfugiés – notamment irakiens – , dans les pays voisins. « Toutes ces personnes sont désormais privées de foyer. Les conflits les ont contraintes à continuer de se déplacer. La question demeure de savoir comment résoudre ce problème », a-t-il affirmé en évoquant l'importance de la « réconciliation » qu'il définit comme « un élément essentiel pour tenter de trouver des solutions ».

« Il est extrêmement difficile d'accompagner les personnes ayant été contraintes à se déplacer et étant à présent loin de chez elles », a-t-il expliqué, et « cela exige de demeurer sensible et attentif à leur situation ».

« En tant qu'Eglises – a rappelé Mgr Veglio – il nous a été confié le ministère de la réconciliation (2 Co 5, 18). Cela est particulièrement urgent dans une situation de confrontation et de conflit, qui écrase les personnes. Ce ministère est fondé sur la vérité, le repentir, la justice et l'amour », a-t-il expliqué.

A ses yeux, « la réconciliation vise à guérir et à reconstruire les relations ». « Elle se concentre sur la construction de relations entre adversaires et touche aux aspects émotionnels et psychologiques du conflit. Les rancunes du passé sont reconnues, afin d'affronter les blessures historiques et les souvenirs amers ».

« Les événements du passé – a encore expliqué Mgr Veglio – ne devraient pas être effacés, mais examinés, afin que toutes les personnes puissent vivre ensemble en tant que citoyens d'un même pays en dépit de tout ce qui s'est passé. Il faut essayer d'accepter le passé, même s'il demeure une partie de la mémoire collective. Cela exige la capacité de communiquer et de participer de façon non violente ».

Pour cela, il a invité à « se défaire de ses anciens sentiments de sécurité (Mt 16, 24) » et à accepter de se « remettre en question dans une vie de foi ».

« Cela n'est certainement pas facile, et je suis bien conscient que vous vivez cette situation difficile », a-t-il conclu. « Mais, comme le Synode du Moyen-Orient l'a dit : ‘La paix est possible. La paix est urgente. La paix est la condition indispensable pour une vie digne de la personne humaine et de la société. La paix est également le meilleur remède pour éviter l'émigration du Moyen-Orient' ».

zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).