أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Les trois “astuces” du card. Grocholewski

Les trois “astuces” du card. Grocholewski

Le cardinal Grocholewski présente trois « astuces » pour la nouvelle évangélisation : le contact avec Dieu, l’importance du Magistère, l’apprentissage de l’humilité. Il épingle « la manie de vouloir devenir grand, original, important ».

Le cardinal Zenon Grocholewski, préfet de la Congrégation pour l'éducation catholique, est intervenu le 9 octobre 2012 au matin, pour la troisième congrégation générale du synode des évêques sur la nouvelle évangélisation.

Le préfet du dicastère pour l’éducation s’est inquiété du fait que « l’augmentation constante du nombre des institutions éducatives » de l’Eglise soit « accompagnée par une croissante crise de la foi » : « Qu’est-ce qui les rend si peu efficaces dans le réveil de la foi et dans le domaine de l’évangélisation? », s’est-il demandé.

Il propose pour y répondre « trois astuces » à approfondir, trois astuces qui soulignent l’importance de sa propre conversion avant tout.

Un contact personnel avec Dieu

Pour « renforcer sa foi, pour connaître Dieu et pour être un instrument efficace d’évangélisation », la connaissance intellectuelle « ne suffisent pas », souligne-t-il, mais il faut « un contact vivant et personnel avec Dieu ».

Selon le cardinal, si cette conscience « devenait vraiment vie », les institutions éducatives « seraient plus conscientes de leur devoir d’évangélisation » et seraient « d’importants instruments au service de sa réalisation ».

Importance vitale du magistère

Malgré les indications du concile Vatican II, le cardinal déplore en pratique « peu de clarté » à propos de la « relation entre le rôle de la théologie et du Magistère de l’Église ».

« Jésus n’a pas laissé la compréhension de l’Écriture Sainte et de la Tradition à la merci des différentes opinions, qui, évidemment, peuvent être aussi très divergentes et extravagantes et semer continuellement incertitude et confusion », souligne-t-il.

Au contraire, Il a laissé « le grand trésor du Magistère, dont l’autorité s’exerce au nom de Jésus Christ […] avec l’assistance de l’Esprit Saint ».

Le Magistère « ne diminue pas le rôle et la créativité des théologiens » mais les « responsabilise », précise le cardinal. Sans la « conscience de l’importance vitale du Magistère », le rôle des théologiens dans l’œuvre d’évangélisation est « souvent rendu vain », insiste-t-il.

Apprendre l’humilité

Enfin, le cardinal estime que « le plus grand obstacle pour devenir théologien ou pasteur constructif et donc efficace » dans la perspective de la nouvelle évangélisation est « la superbe et son allié naturel, l’égoïsme ».

Il dénonce en ce sens « la manie de vouloir devenir grand, original, important » : les pasteurs deviennent alors « contre productifs pour la croissance de l’Église et pour l’évangélisation ».

Pour le cardinal, tout le monde est concerné : « en chacun, après le péché originel, se trouve une dose de superbe ». Chaque chrétien est donc invité à « faire constamment un solide examen de conscience dans ce domaine, et au pied de la croix apprendre l’humilité et l’amour authentique ».

zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).