أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Les évêques maronites dénoncent la violation des propriétés privées et publiques

Les évêques maronites dénoncent la violation des propriétés privées et publiques

Le Conseil des évêques s’est réuni hier sous la présidence du patriarche maronite Mgr Béchara Raï et a pressé le gouvernement de procéder aux nominations administratives.

À l’issue de la réunion, le père Nabih Ters a lu le communiqué final : « Le 3 août 2001, les évêques ont tenu leur réunion hebdomadaire à Dimane en présence notamment de l’ancien patriarche, le cardinal Nasrallah Sfeir. Le patriarcat maronite a d’abord rendu hommage au prêtre Youssef Tok qui est récemment décédé, avant de se pencher ensuite sur l’agression injustifiée contre l’unité française des Casques bleus de l’ONU qui a eu lieu dans le sud du pays. »
Cet acte a provoqué « le dégoût et la condamnation de tous ceux qui aiment la paix », a indiqué le communiqué qui a ajouté que « les évêques unissent leur voix à ceux-là et condamnent cet acte ». « Nous demandons à Dieu la guérison de tous les blessés et la paix éternelle à ceux, dans les rangs des Casques bleus, qui sont tombés dans des attaques similaires », a poursuivi le communiqué. Les évêques maronites ont ainsi remercié les pays amis dont les forces participent à la Finul, pour leur appui et leur contribution au maintien de la paix dans le pays.

Autre dossier examiné par les évêques maronites à Dimane hier, celui des nominations administratives. Celles-ci constituent « la plus importante obligation du gouvernement qui se doit d’adopter les critères de compétence et de moralité ». Le gouvernement doit également « assurer l’équilibre entre toutes les composantes du pays pour qu’elles puissent toutes bâtir un État et servir les citoyens », ajoute le communiqué qui souligne d’autre part qu’il est « nécessaire de se conformer aux lois et décisions judiciaires afin de rendre justice à un certain nombre d’employés de première catégorie et leur rendre ainsi leurs postes, car jusqu’à présent ces décisions de justice n’ont pas encore été appliquées ».
Par ailleurs, les évêques ont exhorté les citoyens à « préserver leurs terres car celles-ci constituent le fondement de leur identité historique. Elles leur garantissent de vivre dignement et préserve l’avenir de leurs enfants », ont noté les évêques réunis à Dimane. Ces derniers se sont également dit « désolés d’assister, ça et là, à une violation des propriétés privées et publiques qui ont été acquises conformément à la loi ». Ils ont appelé l’État à « protéger ces propriétés conformément à la Constitution et de prendre les mesures sécuritaires nécessaires afin de prévenir ces agressions ».
Le patriarcat maronite a en outre présenté ses vœux à l’armée libanaise à l’occasion du 66e anniversaire de sa création, « tout en espérant que l’État puisse mettre à la disposition de l’armée tout ce dont cette institution a besoin au niveau militaire pour qu’elle puisse continuer à protéger la nation ».
Enfin, les évêques ont présenté leurs vœux à la communauté musulmane à l’occasion du mois de ramadan.

La visite à Saïda
Signalons que le patriarche Raï entamera dès le 6 août prochain sa visite pastorale à l’évêché maronite de Saïda, du Chouf, de Deir el-Qamar et du littoral sud jusqu’à Jezzine. Mgr Raï arrivera samedi matin à Rmeileh, puis se rendra dans la capitale du Liban-Sud où il sera accueilli place de l’Étoile devant le siège de la municipalité avant que de se diriger vers la cathédrale Saint Élie. Il sera en début de soirée à Jezzine où il dînera. Il passera la nuit à Beiteddine, au siège de l’évêché. Le lendemain matin, il se rendra au palais présidentiel d’été pour un entretien avec le président Sleiman avant de se rendre à Deir el-Qamar. Lundi 8 août, le patriarche sera à Jiyeh et plusieurs localités du Chouf. Un dîner sera tenu au siège épiscopal en présence des trois présidents, des leaders nationaux, des députés et des ministres de la région, ainsi que des muftis de Saïda.

 
L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).