أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Libération des otages en Colombie : « joie » de Benoît XVI

Libération des otages en Colombie : « joie » de Benoît XVI

Benoît XVI exprime sa « joie » pour la libération d'Ingrid Betancourt. Pour le P. Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège, il s'agit d'un « signe positif pour la liberté de tous les otages » et pour la « réconciliation » en Colombie.

La libération d'Ingrid Betancourt intervient au moment où les évêques de Colombie sont réunis au sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire de Chiquinquirá (29 juin- 5 juillet), à l'occasion du centenaire de cette institution, fondée en 1908. Le pape vient de leur adresser un message vidéo.
Le P. Lombardi a souligné que le pape était allé se recueillir dans sa chapelle privée à la « très belle nouvelle » de cette libération de 15 otages : Ingrid Betancourt, 3 otages des Etats-Unis et onze de Colombie, jusque-là détenus dans la jungle par la guérilla, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).
C'est une nouvelle qui « suscite la satisfaction » et « donne des raisons d'espérer pour de nombreuses autres personnes », aajouté le P. Lombardi. Pour lui, cette libération « va dans le sens de la pacification d'un pays qui a tant souffert de la violence ».
Dans son message aux évêques de Colombie, publié mardi 1er juillet par le Vatican, Benoît XVI a appelé à la fin des enlèvements et des violences en Colombie.
Le pape a déploré expressément « la violence, les enlèvements et les extorsions dont souffrent tellement les fils de cette terre aimée ». Benoît XVI y parle de la Colombie comme d'un cas « douloureux ».
Benoît XVI avait lancé un nouvel appel pour la libération des otages en Colombie, en recevant, le 9 février 2007, le nouvel ambassadeur de Colombie près le Saint-Siège, M. Juan Gomez Martinez, qui lui présentait ses Lettres de créance.
Le pape avait notamment déploré le « cruel fléau des enlèvements », qui violent si gravement les droits des personnes.
Dans son Message au Corps diplomatique, le 8 janvier 2007, le pape évoquait déjà l'Amérique latine et les Caraïbes, et spécialement la libération des otages retenus en Colombie.
Le pape évoquait « le long conflit interne » qui a provoqué « une crise humanitaire, surtout en ce qui concerne les personnes déplacées », et il encourageait « tous les efforts » qui « doivent être faits pour pacifier le pays, pour restituer aux familles leurs proches qui ont été enlevés, pour redonner sécurité et une vie normale à des millions de personnes ».
Le 7 février 2008, Benoît XVI avait salué la mère d'Ingrid Betancourt, Yolanda Pulecio, présente à l'audience générale du mercredi dans la salle Paul VI du Vatican, par quelques mots et en lui serrant la main.
Mme Pulecio a ensuite évoqué cette rencontre avec des journalistes de Colombie : « Je suis très émue, avait-elle confié, j'ai eu beaucoup de mal à retenir mes larmes pendant que j'expliquais au pape qui j'étais et de qui j'étais la mère. Le pape m'a dit : ‘Je prie pour cette jeune femme et je connais bien la situation difficile dans laquelle elle se trouve' ».
« J'ai dit au pape, a ajouté Mme Pulecio, que j'ai besoin de ses prières aussi pour ma fille et tous les autres otages qui se trouvent en danger permanent à cause des opérations militaires ».
Le cardinal-archevêque de Paris, André Vingt-Trois, avait lui-même dit dans un message pour la libération d'Ingrid Betancourt, à Noël 2007: « J'invite tous les catholiques de France à prier avec ferveur, comme le pape Benoît XVI a dit le faire lui-même, pour que Dieu fortifie l'espérance de ceux qui sont retenus comme otages et que cette prière puisse toucher les cœurs de ceux qui les retiennent de force ».

ROME, Jeudi 3 juillet 2008 (ZENIT.org)

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).