أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Liban: Départ des deux dernières religieuses de l’hôpital gouvernemental de Marjeyoun

Liban: Départ des deux dernières religieuses de l’hôpital gouvernemental de Marjeyoun

Les deux dernières religieuses de service à l’hôpital gouvernemental de Marjeyoun ont quitté l’établissement de soins, considérant qu’elles étaient désormais incapables de poursuivre leur mission comme elles l’entendent.

L’ordre religieux grec-catholique des basiliennes chouérites, auquel elles appartenaient, servait l’hôpital depuis 1958.
Citant mère Léontine Abou Rjeily, interrogée par UCIP-Liban, l’Agence nationale d’information a affirmé que le directeur de l’hôpital Moannès Kalakich s’est montré constamment « coopératif et compréhensif » à l’égard de l’ordre religieux et que le départ des deux religieuses, Rita Khoury et Joumana Touma, est dû au trop petit nombre d’infirmières spécialisées de l’ordre, qui est sollicité dans d’autres parties du Liban-Sud, notamment à Tebnine.
Selon toute apparence, il s’agit-là d’une explication diplomatique d’un départ dont les véritables raisons sont ailleurs.
La religieuse a cité, au nombre des raisons ayant poussé l’ordre à se retirer de l’hôpital de Marjeyoun, les « circonstances difficiles que traverse le Liban à tous les niveaux, en particulier après l’an 2000 ».
Selon les observateurs, cette phrase fait allusion à la prise en charge du Liban-Sud par le Hezbollah et le mouvement Amal, après le retrait de l’armée israélienne, en mai 2000.
« L’hôpital de Marjeyoun n’est plus gouvernemental », a affirmé pour sa part une source proche de la congrégation religieuse, une façon de dire que ce n’est pas le gouvernement, mais les forces politiques locales qui ont le dernier mot dans l’établissement.
De même source, on assure que les religieuses n’avaient plus leur mot à dire à l’hôpital, qu’elles ne disposaient même plus du téléphone et n’étaient plus traitées selon leur compétence et leur statut.
« La mission chrétienne ne peut réussir que dans un climat de liberté et de dignité humaine », a conclu à ce sujet UCIP-Liban.

L'Orient Le Jour 14.01.2009

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).