أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Manifeste des habitants de Dlebta contre la vente de terrains à des étrangers

Manifeste des habitants de Dlebta contre la vente de terrains à des étrangers

Après la vente d’une colline de 7 700m2 près de Dlebta à un ressortissant saoudien et le tollé provoqué par cette transaction, les habitants du village ont élaboré un manifeste citoyen qu’ils ont distribué à la réunion

qu’ils ont convoquée à ce sujet et qui s’est tenue en présence des députés de la région, dans le salon de l’église du village.
Mme Julie Lebnan nous a fait parvenir une copie du texte qui appelle notamment à l’abrogation des décrets autorisant la vente de terrains à des étrangers à Dlebta et au respect du patrimoine culturel et identitaire des Libanais.

« Le décret présidentiel numéro 7983 du 14 avril 2012 a permis à un citoyen saoudien d’acquérir 7 700 m2 de parcelles de terre au cœur du village patrimonial libanais de Dlebta », souligne d’emblée le texte, précisant que « cette vente a été effectuée sans consultation préalable des instances municipales et sans tenir compte de l’identité culturelle et historique de la population locale. En effet, les terrains vendus se situent sur une montagne à haute valeur symbolique pour les habitants du village » (lieu de pèlerinage annuel), ajoute le texte.
« Nous, citoyens libanais et citoyens de Dlebta, sommes préoccupés des répercussions négatives que peut entraîner la vente de larges parcelles de terrains dans notre village – et plus globalement au Liban – à des étrangers », souligne le manifeste qui s’inquiète de « la situation sociale et économique du citoyen libanais », dans la mesure où celui-ci « n’a parfois d’autres choix que de vendre ses terres à des étrangers pour pouvoir faire vivre les siens, ou qui n’arrive plus à louer ou à acheter des terres et des propriétés à cause des hausses démesurées des prix du secteur immobilier, provoquées, entre autres, par les transactions impliquant des intérêts étrangers ». Et le document de souligner que le citoyen libanais « commence à se sentir visiteur et étranger dans son propre pays sans perspective d’un mode de vie (logement, travail) et d’un avenir décents ».
« À cause des difficultés sociales et économiques qui affectent les citoyens libanais, et pour freiner l’exode massif de la population, nous nous adressons aux autorités élues afin d’apporter des amendements à la loi actuelle qui régit l’achat et la vente de terrains et propriétés », insiste le manifeste en expliquant que ces amendements doivent tenir compte « des spécificités culturelles et identitaires des communautés libanaises, du pouvoir d’achat de la population et de la disponibilité des terres et logements sur le territoire libanais ».
Les habitants de Dlebta ont réclamé, en particulier, l’annulation du décret présidentiel numéro 7983 du 14 avril 2012, ayant rendu possible la transaction pour la vente des parcelles de terrains numéros 76, 157, 160 et 1152, dépassant le quota légal dans la zone foncière de Dlebta. Ils ont exigé qu’un moratoire soit adopté pour la modification de la loi régissant les transactions de ventes et achats de terrains et de propriétés immobilières par des étrangers.
« Nous nous unissons pour demander le respect et la protection de notre patrimoine culturel et identitaire qui inclut aussi notre territoire, et permettre ainsi au peuple libanais de continuer à vivre dans son pays dans la dignité », conclut le texte.
 
L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).