أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | ةmirats arabes unis: Semaine francophone et dialogue des cultures du 16 au 19 mars 2008

ةmirats arabes unis: Semaine francophone et dialogue des cultures du 16 au 19 mars 2008

C’est au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue à la Fondation culturelle d’Abou Dhabi, lundi matin, qu’a été donné le coup d’envoi de la Semaine francophone, organisée par l’Abu Dhabi Music & Arts Foundation, sous le haut patronage de S.E. cheikh Hamdan bin Zayed al-Nahyan, vice-Premier ministre.

Devant un nombre d’invités intéressés par cet événement inédit dans une ville qui s’ouvre à la culture et l’art, Hoda al-Khamis Kanoo, fondatrice de l’Admaf, a tenu à rappeler son attachement à la francophonie qui s’est fait à travers des lectures, des films, des dessins de Plantu et la pensée de Léopold Senghor. « L’Admaf a toujours reposé sur deux valeurs fondamentales, qui sont l’identité et l’ouverture. Ici même, à Abou Dhabi, une ville qui a pour vocation de devenir une icône de la culture et des arts, ouverte sur le monde, nous nous réjouissons de prendre part aujourd’hui à la célébration du français dans tous ses états. » Zaki Anwar Nusseibeh, conseiller au ministère des Affaires présidentielles, vice-président de l’autorité d’Abou Dhabi pour la culture et le patrimoine, a précisé qu’« après la visite du président Sarkozy, la signature d’un nombre d’accords stratégiques entre les deux pays, la conclusion de l’accord pour la mise en œuvre du musée du Louvre et la pose de la première pierre de l’Université de la Sorbonne, il est naturel que la célébration internationale de la francophonie soit lancée à Abou Dhabi, avec une semaine de manifestations culturelles majeures. » Rita Saab Moukarzel, présidente du syndicat des professionnels du graphisme et de l’illustration au Liban et curatrice de la Semaine francophone à Abou Dhabi, a, pour sa part, souligné l’importance de l’alliance des langues et des cultures, ce dialogue entre les civilisations. « Aujourd’hui, deux langues se retrouvent dans un pays du Golfe, aux Émirats arabes unis, pour prouver encore une fois que la langue est une alliance, un dialogue concret entre les civilisations, puisque le prix de la traduction “ Ibn Khaldoun et Léopold Séda Senghor en sciences humaines”, qui sera remis pour la première fois, vient encore prouver qu’il n’y a pas de frontière entre les peuples et leurs langages. »

Programme
Cette première édition, qui met à l’honneur la francophonie dans le cadre de trois journées, l’une consacrée à la culture et la musique, une autre à la langue et le cinéma, et la dernière aux arts plastiques, débute donc par une cérémonie d’ouverture le dimanche 16 mars, en présence des invités d’honneur : Abdou Diouf, secrétaire général de la francophonie ; Mongi Bousnina, directeur général de l’Alesco (Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences) ; Marwan Hamadé, ministre libanais des Télécommunications ; et la princesse Agha Khan, ainsi que de nombreuses personnalités.
Au cours de cette soirée, la remise du prix de la traduction « Ibn Khaldoun et Léopold Séda Senghor en sciences humaines » sera remis pour la première fois par le secrétaire général de la francophonie et le directeur général de l’Alesco à un ouvrage traduit de / ou vers l’arabe et le français, édité entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2007. Créé par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et l’Alesco, ce prix a pour mission d’encourager toutes formes d’échanges culturels et littéraires entre le monde arabe et l’espace francophone, en vue de promouvoir la diversité culturelle et linguistique. Ce même soir aura lieu enfin l’inauguration de l’exposition des œuvres de Nja Mahdaoui, artiste tunisien, membre du jury international du Grand prix des arts de l’Unesco.
Le lundi 17 mars est placé sous le signe de la culture et la musique. Un débat sur « L’expérience artistique francophone », présenté par Patrice Paoli, ambassadeur de France près les Émirats arabes unis, sera animé par Diane de Bellescize (professeur agrégée des facultés de droit à l’Université du Havre et chargée d’enseignement à l’Université Paris 2 Assas), Marwan Hamadé (ministre libanais des Télécommunications), Benoît Peeters (écrivain, philosophe et critique), Salem Brahimi (producteur de cinéma), Nja Mahdaoui (artiste plasticien du signe), Aurélien Colly (journaliste RFI/France 24), Plantu (caricaturiste), Julien Okouo (instituteur et conteur) et Éric Preterre (musicien). Une séance de signatures d’ouvrages suivra le débat. Un spectacle musical original, Planète en danger, sera interprété par les élèves francophones des écoles et lycées d’Abou Dhabi. Enfin, Okouo fera une lecture de La belle histoire de Leuk-le-lièvre, conte de L.S. Senghor.
Le lendemain, la Journée langue française et cinéma propose une conférence de Benoît Peeters sur « Demain la langue française » et une projection du film de Laurent Herbiet, Mon colonel, produit par Michèle Ray Gavras et Costa Gavras, avec Robinson Stévenin, Olivier Gourmet, Cécile de France, Bruno Solo et Charles Aznavour. La projection aura lieu en présence du producteur Salem Brahimi et du ministre Marwan Hamadé.
La Journée arts plastiques, le mercredi 19 mars, vient clôturer en beauté la Semaine francophone avec une série de manifestations artistiques : exposition des toiles de Nja Mahdaoui à la Ghaf Gallery, exposition sur la vie et l’œuvre de Léopold Sédar Senghor, intitulée « Gueule du lion et sourire du sage », réalisée par l’Organisation internationale de la francophonie, à l’Alliance française d’Abou Dhabi. Et enfin, une exposition de 20 peintures sur plaques de verre fixées sur bois, réalisées par des peintres africains en hommage à L.S. Senghor et son œuvre La belle histoire de Leuk-le-lièvre.
« Puisse cette Semaine francophone vous inspirer et vous émerveiller », a conclu Hoda al-Khamis Kanoo.
L'Orient le jour- 13/3/2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).