أختر اللغة

mort d’un technicien de la LBC

Reporters sans frontières est indignée par la décision de l’armée israélienne de frapper des installations de télécommunications privant de fait des millions de Libanais d’informations, notamment celles de la chaîne LBC. Un technicien de cette chaîne a été tué lors du bombardement des installations de Fatka (est de Beyrouth).

 

« Nous sommes indignés par la mort d’un technicien de la LBC lors de ces attaques, organisées sans considérer la protection nécessaire des professionnels de l’information et des civils. Les installations de médias ne peuvent en aucun cas être considérées comme des cibles militaires. Après le bombardement des bureaux de Al-Manar, chaîne du Hezbollah libanais, les autorités israéliennes intensifient la destruction des moyens de communication et des installations des médias libanais. Nous demandons au Premier ministre israélien de faire cesser immédiatement les frappes contre des médias ou des installations de télécommunications ou tout autre objectif qui mettrait en danger la vie de professionnels de l’information », a affirmé Reporters sans frontières.

Le 22 juillet, l’aviation israélienne a bombardé des antennes de télécommunications près de Beyrouth et dans le nord du Liban. Ces frappes ont notamment visé la chaîne LBC dont la diffusion a été interrompue. Les bombardements à Terbol (Nord) ont provoqué des coupures dans la diffusion dans certaines régions du pays des chaînes LBC, Avenir TV et Al-Manar.

Lors du bombardement des installations de la LBC à Fatka, Sleiman Chidiac, technicien de la chaîne, a été tué.

Suite à ces destructions, Reporters sans frontières compte saisir la Commission internationale humanitaire d’établissement des faits pour enquêter sur ces bombardements, qui pourraient constituer une violation du droit international humanitaire. Prévue par le Protocole I des Conventions de Genève et créée officiellement en 1991, la Commission est notamment chargée d’enquêter sur toute allégation d’infraction grave au droit international humanitaire

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).