شريط الأحداث
أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | “Noël nest pas une fable”, rappelle le card. Piacenza

“Noël nest pas une fable”, rappelle le card. Piacenza

« Il faut fuir l’idée que Noël est une belle fable », affirme avec conviction le cardinal Piacenza. La tradition de la crèche des éboueurs de Rome, qui perdure depuis 40 ans, invite à faire plus que « quelques bonnes œuvres » et à se « donner soi-même ». 

Le cardinal Mauro Piacenza, préfet de la Congrégation pour le clergé, sur mandat du pape, a présidé ce matin, mercredi 21 décembre, la messe du 40e anniversaire de la crèche des éboueurs. Le maire de Rome, Gianni Alemanno, était présent pour la cérémonie dont Radio Vatican se fait l’écho.

La crèche des éboueurs est située au siège de l’Ama (la société de nettoyage romaine), via dei Cavalleggeri, à deux pas de la Cité du Vatican. On peut la visiter toute l’année, même en-dehors des périodes de Noël.

Noël n’est pas une fable

« Il faut fuir », a souligné le cardinal Piacenza, dans l’homélie de la messe, « l’idée que Noël est une ‘belle fable, comme souvent les media voudraient nous faire croire ». Cette idée, selon le cardinal n’est autre qu’une « œuvre de persuasion diffuse et insidieuse, signe d’un déracinement de la culture chrétienne, organisé et planifié par les puissants du monde ».
Le cardinal a invité à « nous vider de l’orgueil et de l’égoïsme » devant la crèche, et à « ne pas faire seulement quelques bonnes œuvres, mais faire le bien, en nous donnant nous-mêmes ».
Le cardinal a précisé par ailleurs que c’était pour lui une « grande émotion » d’être devant cette crèche. Il a en outre béni un grand tableau de Notre-Dame de la Route, patronne des éboueurs romains, réalisé par le chef d’équipe Francesco Palumbo.

40 ans de crèche non-stop



Il y a 40 ans, en 1972, il n’y avait qu’une toute petite crèche, faite de carton. Mais Giuseppe Ianni, le créateur de la crèche, en était déjà convaincu : “Ce sera la plus belle de Rome et même le pape viendra la voir”.
Depuis, la crèche n’a cessé d’être embellie et agrandie, grâce au monde entier. Car tout le monde peut participer à cette crèche : « Les visiteurs m’apportent une pierre de leur pays », explique Giuseppe Ianni. Ces pierres sont ensuite encastrées dans les parois de la crèche. 
Encore aujourd’hui, Giuseppe Ianni suit avec enthousiasme la préparation: « C’est une grande émotion et une grande joie. Elle est toujours ouverte et tant de personnes y viennent, de tous les coins du monde. ».
Le maire de Rome, Gianni Alemanno, a souligné par ailleurs au micro de Radio Vatican que la crèche des éboueurs « est un grand message de communion, au milieu de l’Ama et de la ville de Rome, au nom des valeurs chrétiennes ».


Le premier pape qui visita la crèche fut Paul VI, en 1974. Puis Jean-Paul II y vint chaque année, de 1978 à 2002, et Benoît XVI en 2006. Parmi les visiteurs illustres, citons Mère Teresa de Calcutta et le président Giorgio Napolitano. En quarante ans, on compte deux millions et demi de visiteurs.



Anne Kurian
zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).
 Cheap Jerseys Cheap Jerseys Cheap Authentic Jerseys cheap mlb jerseys Cheap NFL Jerseys cheap puff bar wholesale nike shoes billig kanken rucksack billig moncler jacke billig moncler dunjakkeCheap Jerseys