أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Pakistan: Deux journalistes kidnappés au Baloutchistan, un autre toujours porté disparu

Pakistan: Deux journalistes kidnappés au Baloutchistan, un autre toujours porté disparu

Reporters sans frontières est très préoccupée par le sort de deux journalistes du quotidien baloutche Azadi, Hameed Baloch et Khalil Khosa, qui ont vraisemblablement été kidnappés tous les deux à quelques jours d’intervalle, les 29 février et 3 mars 2008.

"La dégradation actuelle de la liberté de la presse au Baloutchistan est devenue proprement intolérable. De nouveaux enlèvements viennent s’ajouter à l’assassinat de Chishti Mujahid, le 9 février 2008, et aux conséquences désastreuses du conflit entre les forces gouvernementales et les groupes séparatistes baloutches. Nous demandons aux autorités de tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité des journalistes et venir en aide à ceux qui sont toujours portés disparus", a déclaré l’organisation.
Le journaliste du quotidien ourdophone Azadi, Hameed Baloch, aurait été enlevé le 3 mars, à Taftan, près de la frontière iranienne, selon la Balochistan Union of Journalists (BUJ). "Sa disparition peut être liée aux services de sécurité, à des rivalités tribales ou à des partis politiques", le président du Syndicat de journalistes, Mujeeb Ahmed, a expliqué à Reporters sans frontières.
"A mon avis, des tribus influentes doivent être impliquées, comme cela était le cas avec Riaz Mengal [du journal Intikhab], que l’on croyait avoir été enlevé par les services de sécurité mais qui, en réalité, avait été kidnappé par des chefs tribaux", a déclaré un représentant de la BUJ à l’organisation.
La disparition d’Hameed Baloch est survenue quelques jours après celle d’un autre journaliste d’Azadi, Khalil Khosa, qui n’a plus été vu depuis sa participation à une conférence de presse à Nasirabad (Sud), le 29 février. La famille du reporter estime qu’il a pu être enlevé pour ses articles critiques envers les partis nationalistes baloutches représentés lors du dernier scrutin, alors que d’autres formations nationalistes l’avaient boycotté.
Par ailleurs, la rédaction d’Azadi est toujours sans nouvelles du jeune journaliste Javed Lehri, porté disparu depuis le 30 novembre 2007. Selon le rédacteur en chef du journal, Muhammad Asif Baloch, l’enlèvement serait l’œuvre des services secrets, qui avaient déjà kidnappé en juin 2006 le responsable de la chaîne Baloch Voice, Munir Mengal. Ce dernier est toujours détenu par la police, malgré une décision de justice ordonnant sa libération.
Reporters sans frontieres- 6/3/2008

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).