أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Pour le pape, la question de Dieu n’est pas un danger pour la société

Pour le pape, la question de Dieu n’est pas un danger pour la société

« La question de Dieu n'est pas un danger pour la société, elle ne met pas en péril la vie humaine ! », a affirmé Benoît XVI dans un message vidéo exceptionnel diffusé le 25 mars dernier sur le parvis de Notre-Dame de Paris

pour la conclusion du « Parvis des Gentils », cette initiative de rencontre et de dialogue entre croyants et non-croyants organisée à Paris par le Conseil pontifical pour la culture. 

Le pape est intervenu au cours d'une veillée festive pendant laquelle plusieurs centaines de personnes ont pu assister sur le parvis de la cathédrale de Paris à des spectacles, pièces de théâtre, témoignages, son et lumière, etc ; tandis que la Communauté de Taizé animait une veillée de prière dans la cathédrale Notre-Dame. 

Dans ce message, Benoît XVI s'est adressé aux jeunes croyants et non-croyants, les invitant à construire des ponts entre eux et à renouer le dialogue. « Soyez des chercheurs d'Absolu et des chercheurs de Dieu, même vous pour qui Dieu est le Dieu Inconnu », a-t-il affirmé. 

Avec force, il a également évoqué le thème de la laïcité, rappelant que les religions ne pouvaient avoir peur « d'une juste laïcité » qui permette « à chacun et à chacune de vivre ce qu'il croit, en conformité avec sa conscience ». 

Retrouver le chemin du dialogue entre croyants et non-croyants

Dans son message, le pape a rappelé la signification du Parvis des Gentils : « image qui rappelle cet espace ouvert sur la vaste esplanade proche du Temple de Jérusalem, pour permettre à toutes celles et à tous ceux qui ne partageaient pas la foi d'Israël de s'approcher du Temple et de s'interroger sur la religion ». 

Benoît XVI a souhaité « qu'une nouvelle impulsion soit donnée à la rencontre respectueuse et amicale entre des personnes de convictions différentes ».

 
« La question de Dieu n'est pas un danger pour la société, elle ne met pas en péril la vie humaine ! », a-t-il estimé. « La question de Dieu ne doit pas être absente des grandes interrogations de notre temps », a insisté le pape en invitant les jeunes croyants et non-croyants « à construire des ponts » entre eux, à retrouver « le chemin du dialogue ». 

« Je crois profondément que la rencontre entre la réalité de la foi et celle de la raison permet à l'homme de se trouver lui-même. Mais trop souvent la raison se plie face à la pression des intérêts et à l'attraction de l'utilité, contrainte de reconnaître cette dernière comme critère ultime », a-t-il déploré. 

Resserrer les liens avec tous les jeunes sans distinction 

S'exprimant sur le thème de la laïcité, le pape a rappelé que les religions ne pouvaient « avoir peur d'une juste laïcité, d'une laïcité ouverte qui permet à chacun et à chacune de vivre ce qu'il croit, en conformité avec sa conscience ». 

Il a invité à « faire tomber les barrières de la peur de l'autre, de l'étranger, de celui qui ne vous ressemble pas, peur qui naît souvent de l'ignorance mutuelle, du scepticisme ou de l'indifférence ». « Devenez attentifs à resserrer les liens avec tous les jeunes sans distinction, c'est-à-dire en n'oubliant pas ceux qui vivent dans la pauvreté ou la solitude, ceux qui souffrent du chômage, traversent la maladie ou se sentent en marge de la société », a-t-il affirmé.

 
« En vous unissant à celles et à ceux qui dans Notre-Dame sont en train de prier, en ce jour de l'Annonciation du Seigneur, chers jeunes qui ne croyez pas, ouvrez vos cœurs aux textes sacrés, laissez-vous interpeller par la beauté des chants, et si vous le voulez bien, laissez s'élever vers le Dieu Inconnu les sentiments qui vous habitent », a ajouté le pape. 

« Le Dieu que les croyants apprennent à connaître vous invite à le découvrir et à en vivre toujours davantage. N'ayez pas peur ! Sur la route d'un monde nouveau que vous parcourez ensemble, soyez des chercheurs d'Absolu et des chercheurs de Dieu, même vous pour qui Dieu est le Dieu Inconnu », a-t-il conclu. 

zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).