أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Premier anniversaire de la mort d’Anna Politkovskaïa

Premier anniversaire de la mort d’Anna Politkovskaïa

Un an après son assassinat, le 7 octobre 2006, à Moscou, Reporters sans frontières a rendu hommage à Anna Politkovskaïa et à tous les journalistes russes tués en raison de leur activité professionnelle. L’organisation a déployé, le 5 octobre 2007, sur le parvis des droits de l’homme du Trocadéro,

 à Paris, le portrait de Vladimir Poutine, décoré des insignes de la Légion d‘honneur, et celui de la journaliste de Novaïa Gazeta, accompagné de dix-huit cercueils représentant les dix-huit journalistes tués en Russie depuis l’arrivée au pouvoir du chef de l’Etat en mars 2000. “Nous appelons les autorités russes à ne pas désigner des coupables de circonstance dans cette affaire. Depuis quelques semaines, l’enquête a pris un tour inquiétant et nous espérons qu’un procès s’ouvrira dès que possible. Lutter contre l’impunité des assassins de journalistes en Russie demeure une priorité”, a déclaré Reporters sans frontières. “Nous n’oublions pas Anna, ni les dix-sept autres journalistes tués au cours de ces sept dernières années, et nous ferons tout notre possible pour que justice leur soit rendue”, a ajouté l’organisation. Par ailleurs, le 6 octobre 2007, Rama Yade, secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des droits de l’homme, s’associera à tous ceux qui souhaitent la vérité dans cette affaire en déposant une gerbe sur le Mémorial des reporters, à Bayeux, au pied de la stèle où figure le nom de la journaliste. « Ce n’est pas seulement une vie arrachée, c’est la vérité qui meurt » rappellera-t-elle devant des habitants de la ville rassemblés pour l’occasion. Ce lieu est d’autant plus symbolique que la première pierre du mémorial de Bayeux avait été dévoilée le jour même de l’assassinat d’Anna Politkovskaïa, le 7 octobre 2006. Pour célébrer la mémoire de la journaliste, Reporters sans frontières a participé à l’inauguration, sous l’égide de la mairie de Rome, d’une place portant le nom de la journaliste. A Perpignan, le conseil municipal a entériné, le 24 septembre, le baptême d’un espace vert du nom d’Anna Politkovskaïa. Enfin, à Berlin, le 7 octobre, l’organisation participera à un rassemblement devant l’ambassade de Russie. L’enquête sur la mort de la journaliste spécialiste de la Tchétchénie a pris un nouveau tournant avec les déclarations d’Alexandre Bastrykine aux Izvestias le 2 octobre, présentant un ancien responsable tchétchène, Chamil Bouraïev, comme le principal organisateur. Le 27 août, l’arrestation de dix autres suspects avait été annoncée par le procureur genéral Iouri Tchaïka. La piste privilégiée par le parquet général est celle d’un assassinat réalisé par un groupe mafieux tchétchène avec l’aide de collaborateurs au sein des forces de l’ordre. Le commanditaire pourrait se trouver à l’étranger, selon les enquêteurs. Toutefois, la multiplication, ces dernières semaines, de déclarations contradictoires, pour la plupart non confirmées, a jeté un doute supplémentaire sur la volonté des autorités d’élucider véritablement ce crime. Anna Politkovskaïa était l’une des rares journalistes russes à couvrir les événements en Tchétchénie. Elle devait publier un article sur les tortures dans cette région, photos à l’appui, dans l’édition du 9 octobre 2006 de Novaïa Gazeta, bihebdomadaire pour lequel elle travaillait. Le 22 septembre 2006, Vladimir Poutine a été décoré des insignes de Grand Croix de la Légion d‘honneur, pour “services rendus à la France et aux causes qu’elle défend”. Reporters sans frontières avait porté plainte devant le Conseil d‘Etat en indiquant qu’il s’agissait d’une “décision indigne de la France” et demandé que cette décicion soit annulée. Sa requête avait été rejetée.
Reporters sans Frontieres 5107

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).