أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Raï prône devant une délégation de Tartous des réformes en Syrie «inspirées de l’intérieur»

Raï prône devant une délégation de Tartous des réformes en Syrie «inspirées de l’intérieur»

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a reçu hier à Bkerké de nombreuses personnalités et délégations venues lui présenter leurs vœux à l’occasion de Noël.

Mgr Raï a notamment accordé audience dans ce cadre à l’ambassadeur de Syrie, Ali Abdel Karim Ali, avec qui il a effectué un tour d’horizon de la situation au plan régional. L’ambassadeur syrien s’est abstenu de toute déclaration à l’issue de l’entrevue qui a duré une trentaine de minutes.
Le patriarche maronite a ensuite reçu le ministre de la Défense Fayez Ghosn, le député Abdel Latif Zein, l’ancienne députée Nohad Souhaid, et les anciens ministres Jean Obeid et Sélim Sayegh. À sa sortie de Bkerké, M. Sayegh a souligné que le patriarcat maronite « reflète constamment les constantes du Liban qui unissent les chrétiens et les Libanais et que Sa Béatitude a exprimées lors de son homélie de Noël ». « Nous ne pouvons que réaffirmer au patriarche notre attachement à ces constantes libanaises », a souligné l’ancien ministre Kataëb.

La délégation de Tartous
Parmi les nombreuses délégations populaires qui se sont rendues également à Bkerké, le patriarche Raï a accordé audience notamment à une délégation syrienne de Tartous, conduite par le père Faëz Mahfouz et comprenant des cadres chrétiens et musulmans de la localité. L’un des membres de la délégation, Mohammad Ghanem, a prononcé à cette occasion une courte allocution dans laquelle il a notamment souligné que « ce siège patriarcal représente une source d’amour et de paix ». « Le fait que la chrétienté soit née en Orient constitue une valeur particulière qui distingue cet Orient des autres régions, ce qui représente une cause suffisante pour que nos frères chrétiens s’enracinent dans leur société et leur patrie », a déclaré M. Ghanem.
S’adressant ensuite aux membres de la délégation, le patriarche maronite a prôné la mise en place de « réformes constitutionnelles adéquates » en Syrie. « Nous savons que le président (Bachar el-Assad) a entamé ces réformes depuis le mois de mars », a déclaré Mgr Raï qui a souligné sur ce plan que ces réformes « doivent être inspirées de l’intérieur ». « Les réformes en Syrie, a-t-il indiqué, doivent être décidées par le peuple syrien, à l’instar de ce qui devrait se passer au Liban, en Égypte et en Irak. Nous avons vu quel a été le résultat en Irak des réformes venues de l’extérieur. »
Mgr Raï a d’autre part indiqué que la communauté maronite compte trois archevêchés en Syrie, à Lattaquié, à Alep et à Damas. « En tant qu’Église maronite, a-t-il indiqué sur ce plan, nous sommes présents avec vous, aux côtés de tous les chrétiens et tous les musulmans résidant en Syrie. Nous formons tous un seul peuple au sein de chaque patrie », a-t-il conclu.

 
L'orient le jour

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).