أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Rome, 10 h 34, trois nouveaux saints, modèles de vie chrétienne

Rome, 10 h 34, trois nouveaux saints, modèles de vie chrétienne

Il était 10 h 34, à Rome, ce dimanche matin, place Saint-Pierre, lorsque Benoît XVI a proposé à l’Eglise universelle trois nouveaux saints, modèles de vie chrétienne missionnaire et d’engagement social.

Le pape a souligné que le « signe » de l’amour de Dieu, c’est « l’amour des frères »

Il s’agit de Guido Maria Conforti (1865-1931), évêque italien, modèle de missionnaire – et justement l’Eglise fête la Journée missionnaire mondiale – , Don Luigi Guanella (1842-1915), Italien, modèle d’ami des pauvres, mère Bonifacia Rodriguez de Castro (1837-1905), Espagnole, modèle de spiritualité du travail, d’engagement social, notamment pour l’éducation des jeunes filles, et première sainte de la ville de Salamanque.

Guido Maria Conforti avait été béatifié par Jean-Paul II à Rome en 1996, don Guanella par Paul VI en 1964, et Bonifacia Rodriguez en 2003, par Jean-Paul II.

Les trois bienheureux ont été présentés au pape par le préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le cardinal Angelo Amato, qui a résumé leur vie exemplaire et demandé leur canonisation.

Après le chant de la litanie des saints, la formule de canonisation a été prononcée par le pape. Les trois portraits géants accrochés à la façade de la basilique de Saint-Pierre ont été dévoilés et un vent léger s’est mis à jouer avec les trois tapisseries.

Car s‘il faisait frais ce matin à Rome, le soleil inondait la place Saint-Pierre, éblouissant des dizaines de milliers de pèlerins venus du monde entier pour cet événement, quelques légers nuages étaient repoussés à l‘horizon.

Après le consentement du pape à leur canonisation, des fidèles de différents continents et de différentes conditions ecclésiales et sociales ont présenté au pape trois reliquaires: celui de don Guanella était porté par William Glisson, le jeune Américain guéri par l’intercession du prêtre italien. Les reliquaires ont ensuite été placés en procession sur une console dorée, à gauche de l’autel, devant un grand chandelier aux flammes protégées du vent.

Le cardinal Amato a remercié Benoît XVI pour ces canonisations et il est allé le saluer, les postulateurs des trois causes de canonisation, les PP. Camera et Carrera et soeur Lopez Luaces sont allés à leur tour échanger quelques mots avec le pape. Et la célébration de la messe a continué par le chant du gloria.

Comme c’est la coutume dans les célébrations pontificales à Rome, l’Evangile a été proclamé en latin et en grec. Dans son homélie, Benoît XVI a ensuite commenté cette page d’Evangile qui renferme le « premier et grand commandement » et le second : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit (…) et ton prochain comme toi-même » (Evangile selon saint Matthieu ch. 22, versets 34-40).

Le pape a souligné comment les trois nouveaux saints ont mis en pratique ce « premier » commandement et « se sont laissé transformer par la charité divine ».

Benoît XVI en a tiré les conséquences pour le chrétien aujourd’hui : « l’exigence principale pour chacun de nous est que Dieu soit présent dans notre vie ».

« Dans des situations différentes et avec charismes différents », ces trois saints ont ceci en commun, a insisté le pape : ils « ont aimé le Seigneur de tout leur cœur et leur prochain comme eux-mêmes ».

Car, ajouté Benoît XVI, « le signe visible que le chrétien peut montrer pour témoigner au monde de l’amour de Dieu est l’amour envers ses frères »

Un incident survenu vers la fin de cette célébration de deux heures n’a pas perturbé son déroulement: un homme arrivé sur la « Loggia des Dames », de la balustrade qui surplombe, sur la droite de l’autel, la colonnade de la basilique vaticane.

Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi a précisé que l’homme « est resté plus d’une demi-heure, jusqu’à la fin de la célébration ». Il y a brûlé une Bible. « Il s’agit évidemment d’une personne déséquilibrée. Parlant avec un responsable de la gendarmerie vaticane, et avec un fonctionnaire de l’ambassade roumaine, qui sont accourus, il a dit avoir des messages à communiquer au monde, en particulier pour la lutte contre le terrorisme. Il s’agit d’un citoyen roumain, Iulian Jugarean. Il a été arrêté par la gendarmerie vaticane », a précisé le P. Lombardi.

Le pape Benoît XVI a ainsi présidé 9 cérémonies de canonisation de 37 saints (dont une au Brésil en mai 2007), depuis le début de son pontificat, en avril 2005.

Il a laissé à ses proches collaborateurs la présidence des cérémonies de béatification de 600 bienheureux, qui ont eu lieu dans leurs diocèses. Mais il a présidé à Rome, place Saint-Pierre, celle de Jean-Paul II le 1er mai dernier.

Anita S. Bourdin
zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).