أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Rome: Appel des confessions chrétiennes à l’ONU pour le Zimbabwe

Rome: Appel des confessions chrétiennes à l’ONU pour le Zimbabwe

Dans une lettre commune, le Conseil œcuménique des Eglises (COE) et la Fédération universelle des associations chrétiennes d'étudiants (FUACE) ont demandé au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, et au conseil de sécurité, d'intervenir rapidement face à la dètérioration de la situation au Zimbabwe. 
Dans leur lettre, dont « L'Osservatore Romano » rapporte le contenu, ils demandent à l'ONU d'accorder « une attention immédiate aux besoins humanitaires du peuple du Zimbabwe, à la liberté de pratiquer sa religion, à la déstabilisation de la situation politique et à la nécessité de mettre fin aux violations des droits de la personne ».
Le Zimbabwe traverse une crise humanitaire particulièrement préoccupante depuis que le gouvernement a pris la décision d'interrompre la distribution de nourriture et de médicaments par les agences internationales, ainsi que les services éducatifs.
« Les épisodes de ces derniers jours au Zimbabwe, poursuit la lettre, nous confirment qu'une intervention internationale est plus que jamais nécessaire », les Zimbabwéens étant confrontés à « la menace imminente d'une famine dans certaines régions »
Les révérends Samuel Kobia et Michael Wallace, secrétaires généraux des organisations signataires de la lettre, s'unissent aux récentes déclarations du cardinal Óscar Andrés Rodríguez Maradiaga, président de Caritas internationale, concernant la situation de crise humanitaire « qui pourrait coûter la vie à des centaines de milliers de personnes innocentes ».
Autre préoccupation signalée dans le message: le manque de liberté religieuse, les signataires signalent qu'à « certaines églises il a été interdit d'exercer leur culte » et que « d'autres services religieux ont été violemment interrompus ».
Concernant la situation politique, ils se disent « fortement inquiets », de voir que le peuple du Zimbabwe « a été bafoué dans son droit de choisir son propre leader par des élections libres et correctes ». D'où leur conviction que « la souveraineté du peuple a été violée » et qu'elle « doit être restaurée ».
Les confessions chrétiennes souhaitent par ailleurs que les responsables de la violence soient traduits devant la justice, estimant qu'« il ne peut y avoir d'impunité ».
« Autrefois, relèvent-ils, le Zimbabwe était le grenier de l'Afrique. Son économie forte et ses aspirations à toujours plus de liberté étaient un phare d'espérance pour tous les africains qui poursuivaient le rêve d'une nouvelle Afrique ».
« Actuellement, le Zimbabwe n'est que souffrances et difficultés. Son peuple mérite mieux et nous prions afin que la foi profonde et la persévérance d'un peuple fier rejaillisse et soit mise au service de la reconstruction de cette société détruite par l'absence de confiance, le dissentiment et la violence ».

ROME, Lundi 30 juin 2008 (ZENIT.org)

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).