أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Rome : Caritas Jérusalem sous le choc après l’attaque israélienne

Rome : Caritas Jérusalem sous le choc après l’attaque israélienne

« Nous pensions vraiment qu'ils s'en seraient sortis », déclare Ameen Sabbagh, le coordinateur de Caritas à Gaza, encore sous le choc à l'annonce de l'assaut donné, lundi dernier, par les forces armées israéliennes à la flottille humanitaire dirigée vers Gaza.

L'opération a rencontré de la résistance uniquement sur le bateau passager Mavi Marmara de la « Flotille de la paix », organisée par le mouvement « Gaza Libre», tandis qu'il se trouvait en eaux internationales. Les affrontements ont fait 10 morts et blessé 30 civils.

La flottille, composée de 6 navires, transportait 800 activistes et une charge de 10.000 tonnes d'aides humanitaires dessinées à la population de Gaza. Ils avaient également à leur bord des équipements médicaux et du matériel de construction pour la bande de Gaza, sous embargo israélien depuis 2007.

« Le port de Gaza, a déclaré Ameen Sabbagh, avait été réparé également pour souhaiter la bienvenue à la flottille ».

« Nous avions hâte, a-t-il ajouté, d'accueillir ces activistes de la paix venus de l'étranger. On avait préparé des rencontres, des conférences et des visites à des hôpitaux et centres pour handicapés. C'était pour nous l'occasion de montrer au monde les effets du blocus sur 1,5 millions de personnes ».

Claudette Habesch, Secrétaire générale de Caritas Jérusalem s'est dit découragée face à la situation actuelle : « Ce mois-ci le siège entrera dans sa quatrième année. Nous savons parfaitement combien la situation dans laquelle est obligé de travailler chaque jour notre personnel de la Caritas est dure et combien il se sent isolé. Ils sont désespérés et n'espèrent plus, dans l'immédiat, en un meilleur avenir. L'attaque brutale contre la Flottille Free Gaza a rompu l'ancre de sauvetage de l'espérance et de la solidarité avec tout habitant de Gaza, les agents de Caritas se sont enlisés sur cette étroite bande de terre ».

Caritas Jérusalem a invité tous ses partenaires à faire pression sur Israël afin qu'elle respecte la loi internationale et la convention de Genève, qui prévoit la protection des civils désarmés et du personnel humanitaire.

« Le blocus sur Gaza, lit-on dans un communiqué de Caritas Jérusalem, est un acte illégal et inhumain de punition collective qui n'aide que les extrémistes. Maintenant ça suffit ! ».

Depuis 2003, Caritas Jérusalem gère un centre sanitaire qui fournit de l'aide médicale et un soutien psycho-social à plus de 2000 patients à Gaza. Une clinique mobile s'occupe pour sa part de cette tranche de population qui n'a pas accès aux soins médicaux.

Depuis l'opération « Plomb fondu », lancée début janvier 2009 par l'armée israélienne dans la Bande de Gaza, la Caritas a offert des tentes aux sans-abris, de la nourriture et tout le nécessaire pour l'hygiène personnelle à la population sous état de siège.

Les agents de la Caritas organisent des activités psycho-sociales et des moments de fête pour aider familles et enfants à surmonter le traumatisme de l'agression militaire et affronter les lourdes conditions de l'embargo.
ZENIT

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).