أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Rome: L’archevêque de Westminster décidé à poursuivre le dialogue avec les anglicans

Rome: L’archevêque de Westminster décidé à poursuivre le dialogue avec les anglicans

L'archevêque de Westminster est décidé à poursuivre le dialogue œcuménique avec la Communion anglicane, malgré les divergences, car il est convaincu que c'est la volonté du Christ que les chrétiens soient unis.
Le cardinal Cormac Murphy-O'Connor, archevêque de Westminster, est intervenu vendredi à la Conférence de Lambeth (rencontre anglicane qui a lieu tous les dix ans), qui se terminera le 4 août.
Le cardinal a rappelé l'histoire du dialogue entre catholiques et anglicans, considérant le travail réalisé par la Commission internationale anglicane et catholique romaine (ARCIC).
Il a reconnu que les progrès réalisés au départ par cette commission ont laissé espérer une évolution rapide et positive qui n'a toutefois pas été confirmée. Le cardinal a précisé que beaucoup avaient espéré « des pas concrets intermédiaires sur le chemin de la pleine communion ».
Le cardinal a expliqué que lorsque la commission s'est retrouvée, le climat avait commencé à changer, ceci en partie à cause d'une prise de conscience de l'importance de l'ecclésiologie.
« Comment comprenons-nous l'Eglise ? (…) S'agit-il d'une sorte de fédération avec une histoire commune et des liens familiaux ? S'agit-il d'un corps plus resserré avec des structures d'autorité développées ? De plus, avec quels instruments l'Esprit permet-il aux Eglises de prendre des décisions contraignantes là où cela est nécessaire ? (…) Ces questions, et des questions semblables, ont été soulevées dans la plupart de nos rencontres de dialogue œcuménique et elles sont devenues de plus en plus pressantes dans la vie ecclésiale de nos partenaires de dialogue également », a-t-il expliqué.
Le cardinal a précisé que les questions de l'ecclésiologie et de la communion sont des questions auxquelles les anglicans sont maintenant confrontés au sein de leur propre confession. Certains évêques anglicans ont boycotté la conférence de Lambeth en raison du débat sur les évêques homosexuels et sur l'ordination épiscopale des femmes.
Le cardinal Murphy O'Connor a déclaré que le travail de réflexion de l'ARCIC (Commission internationale anglicane et catholique romaine) « ne concerne pas seulement ce que nous devons résoudre ensemble mais aussi ces questions précises auxquelles les anglicans sont confrontés en tant que communion ».Une cause perdue ?
Le cardinal a conclu son intervention en affirmant que les efforts œcuméniques entre catholiques et anglicans ont porté du fruit.
« Cela fait quarante ans que le Rapport de Malte a placé les anglicans et les catholiques sur le chemin de l'unité », a-t-il dit.
« Au cours de ces années, l'Eglise catholique a toujours recherché le dialogue avec la Communion anglicane dans son ensemble, avec tous les défis que votre précieuse diversité peut parfois soulever », a-t-il ajouté.
« Notre Eglise ne se réjouit donc absolument pas de voir les tensions qui affectent actuellement votre Communion, a-t-il poursuivi. Nous nous sommes engagés sur un chemin vers l'unité. De nouvelles tensions ne font que ralentir la progression. Mais elles semblent concerner des questions très importantes. Ces discussions portent sur le degré d'unité dans la foi qui est nécessaire pour que les chrétiens soient en communion, notamment pour pouvoir offrir l'Evangile avec confiance au monde. Notre dialogue futur ne sera pas facile tant que des questions aussi fondamentales n'auront pas été résolues, avec une très grande charité ».
Le cardinal Murphy O'Connor a affirmé que le dialogue œcuménique est nécessaire puisque c'est la volonté du Christ que les chrétiens soient unis.
Pour le cardinal, « le chemin vers l'unité est comme une route de laquelle on ne peut pas sortir, pour ceux qui cherchent réellement l'unité et la conversion qu'elle suppose », a-t-il ajouté.
« Cela, parce que je sais que c'est la volonté du Christ que nous soyons un, et peu importe le temps que cela prendra, cela doit être notre but. Le pape Benoît XVI y revient sans cesse, comme une chose se trouvant au cœur de ce pour lequel il travaille ».
« Je ne suis donc pas pessimiste », a conclu le cardinal. « Le dialogue se poursuivra sous une forme ou une autre. Même s'il est parfois difficile de discerner comment aller de l'avant, nous ne pouvons pas cesser de rechercher l'unité que souhaite le Christ ».

ROME, Mercredi 30 juillet 2008 (ZENIT.org)

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).