شريط الأحداث
أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Roumanie : Benoît XVI encourage le dialogue avec l’Etat et entre chrétiens

Roumanie : Benoît XVI encourage le dialogue avec l’Etat et entre chrétiens

En Roumanie, Benoît XVI encourage «un authentique dialogue entre l'Etat et les différents responsables religieux», et des «relations harmonieuses entre les différentes communautés religieuses».

Le pape Benoît XVI a en effet adressé ce matin au message au nouveal ambassadeur de la Roumanie près le Saint-Siège, M. Bogdan Tătaru-Cazaban, qui lui a présenté ce matin, 21 octobre, au Vatican, ses lettres de créance.

Le pape a salué M. Traian Basescu, président de la Roumanie, le gouvernement et toutes les autorités mais il a aussi tenu à « saluer fraternellement Sa Béatitude Daniel, Patriarche de l' Eglise orthodoxe de Roumanie ».

« Il serait bon, a déclaré le pape, d'encourager une démarche qui pourrait se situer à un double niveau : à un niveau étatique, c'est-à-dire en favorisant un authentique dialogue entre l'Etat et les différents responsables religieux et, d'autre part, en encourageant les relations harmonieuses entre les différentes communautés religieuses de votre pays ».

20 ans de relations diplomatiques

Après 20 ans de relations diplomatiques, le pape souhaite que soit réactivé le travail d'un « organe de rencontre », la « Commission Mixte établie en 1998 ».

Le pape évoque le tournant pris il y a 20 ans, mais fait observer les séquelles : « Tant d'années vécues sous le joug d'une idéologie totalitaire laissent des blessures profondes dans les mentalités, dans la vie politico-économique et dans les individus. Après le temps de l'euphorie de la liberté, votre nation s'est engagée avec détermination dans un processus de reconstruction et de guérison ».

Le pape mentionne aussi l'autre tournant, l'entrée dans l'Union Européenne qui « a marqué ainsi une étape importante dans la recherche d'une démocratisation authentique ».

Nouveaux défis

Il évoque les « nouveaux défis » pour éviter que la société ne soit constrite que « sur la recherche du bien-être et sur l'appât du gain, conséquences compréhensibles d'une période de plus de 40 années de privations ».

Le pape mentionne les vertus – « l'intégrité, l'honnêteté et la droiture » – qui « doivent inspirer et conduire toutes les composantes de la société pour une bonne gestion ».

« En guidant les citoyens, elles contribueront de façon effective à la régénération du tissu politique, économique et social dans la complexité croissante du monde contemporain », insiste le pape.

Une mosaïque de peuples 

Benoît XVI reconnaît le fait que la Roumanie est « une mosaïque de peuples » qu'il encourage à considérer comme « un enrichissement » en travaillant à ce que « chaque individu ait sa place légitime dans la société en allant au-delà de cette variété et en la respectant ».

Il souligne que le communisme a favorisé « la désintégration de la société et de l'individu » et que « les valeurs authentiques ont, de fait, été occultées au profit de fausses théories qui ont été idolâtrées par la raison d'Etat ».

Aujourd'hui, il s'agit, recommande le pape « d'ordonner de façon juste les affaires humaines en faisant un bon usage de la liberté » qui « présuppose la recherche de la vérité, du bien, et elle s'accomplit précisément en connaissant et en faisant ce qui est opportun et juste ».

Le lien social

Car ce qui est en jeu, c'est la reconstruction du « du lien social », à commencer par la famille, le système éducatif. « La famille et l'éducation sont, insite le pape, le point de départ pour combattre la pauvreté et contribuer aussi au respect de chaque personne, au respect des minorités, au respect de la famille et de la vie elle-même. Elles sont le terreau dans lequel s'enracinent les valeurs éthiques fondamentales et où peut croître la vie religieuse ».

Pour ce qui est de la « fraternité entre catholiques et orthodoxes », Benoît XVI évoque « les fruits de la visite historique effectuée, il y a une dizaine d'années, par le Pape Jean Paul II, la première dans une nation à majorité orthodoxe » : « Ils doivent fortifier l'engagement à dialoguer dans la charité et la vérité et à promouvoir des initiatives communes ».

Un tel dialogue aura son importance aussi, ajoute le pape, pour « l'Europe entière ».

zenit

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).