أختر اللغة
الرئيسية | أخبار الكنيسة | الكنيسة في لبنان | Sculpteur à la Sagrada Familia, il se convertit grâce à Gaudi

Sculpteur à la Sagrada Familia, il se convertit grâce à Gaudi

« J'ai commencé à regarder Gaudi pour apprendre à être sculpteur, jusqu'à ce que je comprenne que pour le rejoindre, je devais regarder là où il regardait ».

C'est le témoignage donné à L'Osservatore Romano, le 7 novembre, par le sculpteur japonais Etsuro Sotoo. Depuis 1978, il travaille sur le chantier de la Sagrada Familia, à Barcelone. « Son travail lui a permis de compléter la façade de la Nativité, commencée par Gaudi lui-même, et en regardant le maître, il a embrassé la foi catholique », explique le quotidien du Vatican.

D'abord enseignant d'art au Japon, Etsuro Sotoo se sent attiré par le travail de la pierre. « J'ai décidé de quitter l'enseignement et de chercher un lieu où domine une culture sculptée dans la pierre ». Il décide alors de partir pour l'Europe.

« Quand je suis arrivé à Barcelone et que j'ai vu la Sagrada Familia pour la première fois, elle m'a beaucoup attiré », explique-t-il. « Je voulais travailler ici. Le directeur des travaux d'alors, Isidre Puig Boada, m'a fait faire un essai et ils m'ont embauché. Je souhaitais connaître à fond ce maître d'architecture qui travaillait la pierre de manière si fascinante ».

Peu à peu, il réalise des sculptures en se posant « la question de la signification des choses » et apprend à connaître Gaudi.

« En travaillant à la Sagrada Familia, j'ai commencé à sentir un profond besoin de connaître le sens du symbolisme catholique que Gaudi me transmettait, puisque ses idées architectoniques naissent de sa foi », affirme-t-il.

« Avec un ami architecte, José Manuel Almuzara, nous avons commencé à nous rencontrer assidûment pour étudier ses enseignements à travers son œuvre, le symbolisme de ses formes et figures, en lisant attentivement les textes bibliques et les commentaires et textes des collaborateurs », explique-t-il encore.

Et le déclic vers la foi se fait lors d'un voyage en avion. « J'ai remarqué une femme avec un enfant dans les bras, et j'ai été ému en voyant l'amour avec lequel elle s'en occupait. Je me suis dit : ‘Si c'est de l'amour humain, qu'en sera-t-il de l'amour divin ?' », raconte-t-il.

« Ce fut l'impulsion dont j'avais besoin : j'ai alors voulu recevoir le baptême pour participer à cet amour », conclut-il.

عن الاتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان

عضو في الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة UCIP الذي تأسس عام 1927 بهدف جمع كلمة الاعلاميين لخدمة السلام والحقيقة . يضم الإتحاد الكاثوليكي العالمي للصحافة - لبنان UCIP – LIBAN مجموعة من الإعلاميين الناشطين في مختلف الوسائل الإعلامية ومن الباحثين والأساتذة . تأسس عام 1997 بمبادرة من اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام استمرارا للمشاركة في التغطية الإعلامية لزيارة السعيد الذكر البابا القديس يوحنا بولس الثاني الى لبنان في أيار مايو من العام نفسه. "أوسيب لبنان" يعمل رسميا تحت اشراف مجلس البطاركة والأساقفة الكاثوليك في لبنان بموجب وثيقة تحمل الرقم 606 على 2000. وبموجب علم وخبر من الدولة اللبنانية رقم 122/ أد، تاريخ 12/4/2006. شعاره :" تعرفون الحق والحق يحرركم " (يوحنا 8:38 ).